Le rêve ! Un bureau mobile connecté à la nature

wildesk_franchementbien

Wildesk est une nouvelle start-up parisienne partie d’un constat simple : pour être inspiré, il faut bosser dans un lieu inspirant. Alors Wildesk a décidé d’installer ses « Wilds » -des caravanes connectées avec tout ce qu’il faut pour bosser efficacement- un peu partout en France. Ils ont commencé à Paris, quelque part entre les arbres du Parc de La Villette.

Alexis de Loynes, jeune entrepreneur de 27 ans, est le fondateur ou plutôt l’agitateur de cette startup. Après des études de commerce à l’IESEG il s’est entouré de 4 “Wild workers” (une designer graphique, une architecte pour les plans et l’objet, une avocate, et un spécialiste du marketing et des réseaux sociaux).
Alexis a toujours été intéressé par les nouvelles méthodes et modes de coworking… Il a découvert le concept de l’espace de travail en pleine nature via Soon Soon Soon, entreprise détectrice d’innovations. Immédiatement convaincu, il a commencé à en parler à son entourage : de ces échanges est né le collectif Wildesk, ainsi que la WildOne.

L’équipe souhaite décliner à terme son concept à tous types d’utilitaires pour créer une nouvelle génération de bureaux mobiles connectés. Sa démarche, créative et positive, conjugue nomadisme et co-working.
Encore à ses débuts, cette jolie start-up cherche aujourd’hui ses soutiens via la plateforme de crowdfunding Ulule pour exister, prospérer et proposer, à terme, une multitude d’espaces au cœur de ce que la nature propose de mieux comme environnement inspirant.

Nous sommes tous sensibles aux projets humanistes avec une fibre éco-responsable. La start-up n’est pas encore à 100% écologique, faute de budget. WildOne, roulote des années 70, a été achetée sur Le Bon Coin et réhabilitée avec du bois certifié FSC, mais à terme l’équipe souhaite utiliser des peintures écologiques pour les futures roulottes. Du côté de la construction, ils sont passés par une entreprise “standard” de réhabilitation de véhicules utilitaires mais leur but dans un futur proche est de pouvoir les faire assembler par des travailleurs en réinsertion, ou handicapés. Et si la campagne atteint ses objectifs, Ils investiront dans des panneaux solaires. Les idées ne manquent franchement pas !