Roland Garros: les marques françaises en finale !

Roland Garros

Il n’y avait pas que les joueurs français à Roland Garros…

Certaines marques du made in France ont rayonné dans les allées et sur les courts tout au long de la quinzaine… et jusqu’en finale!

Côté textile,

Le crocodile français, bien présent sur les courts, habille avec élégance les arbitres et certains joueurs français.

René Lacoste, triple vainqueur de Roland Garros et décédé en 1996, serait fier de savoir qu’il habille de grands tennismen actuels y compris le Serbe Djokovitch cette année.

Le Coq Sportif, marque implantée en Alsace, dont 90% des matières premières textiles sont fabriquées dans l’Aube, était représentée chez les femmes puisqu’on a vu les joueuses françaises Pauline Parmentier et la jeune Chloé Paquet en robes signées du Coq Sportif.

Côté matériel,

Cocorico pour la marque française Lyonnaise Babolat puisque 70 000  balles jaunes ont été utilisées pendant le tournoi.

Mais ce n’est pas tout, la marque officielle du tournoi depuis 2011, équipe certains joueurs de raquettes hitechpros comme la raquette officielle de Roland Garros 2017 la Babolat Pure Aero.

L’entreprise, possède trois sites de production notamment en Bretagne où sont produits les cordages des raquettes, cordage que l’entreprise a inventé en 1875.

Une entreprise familiale comptant 361 collaborateurs et dont le chiffre d’affaires est de 145 millions d’euros ce qui en fait la marque numéro 1 mondiale grâce aux 1,6 million de raquettes vendues par an. La France représente 20% du chiffre d’affaires de l’entreprise pour une marque présente dans 140 pays.

Côté détente,

Les marques françaises n’ont pas oublié le public puisque c’est la marque Ze-Com  qui a permis aux spectateurs de visionner les matchs, confortablement allongés dans des transats, un verre de Perrier en main.

Côté boutiques,

La griffe Roland Garros très présente sur la quinzaine, propose une collection très large d’objets. Nous retiendrons la ligne de bagages en cuir, un parapluie et des vestes élégantes qui sont fabriqués en France .

Côté trophées,

Les trophées, qui demandent un savoir-faire exigeant et de longues heures de travail, sont fabriqués par la maison Mellerio, joailler rue de la Paix. La « coupe Suzanne Lenglen » et « coupe des Mousquetaires » remis aux vainqueurs du tournoi sont présentés dans des écrins en cuir fabriqués spécialement par Louis Vuitton.

Un Franchement bel éventail des marques françaises que nous espérons retrouver l’année prochaine pour la 117ème édition.

 

 

Crédit photo : AFP - Christophe Simon