Naviguer pour l’environnement de demain

environnement

Voyager pour se rendre utile, voici la mission que se sont donnée Henrique et Laura dans le cadre d’un tour du monde baptisé Mission Océan.

Henrique Agostinho est mécanicien, spécialisé dans le milieu maritime. Laura Beard est chef de projet sur des chantiers navals. « Mission Océan », nom donné à leur Association, est née il y a environ un an, alors que le jeune couple était en pleine préparation d’un tour du monde en bateau depuis la Côte d’Azur afin de sensibiliser le public scolaire aux dangers de la pollution marine.

« Il ne s’agit pas pour nous de changer le monde, mais nous considérons que le fait d’agir auprès des enfants peut assurément leur faire prendre conscience d’un certain nombre de choses, y compris aux plaisanciers, communautés que nous côtoyons fréquemment de par notre métier », souligne Laura.

Leur bateau est un catamaran Fountaine Pajot  qu’ils ont acheté et restauré pour l’occasion en y ajoutant leur propre logo. Un laboratoire muni de sondes et capteurs y sera installé prochainement pour observer ce qui se passe sous l’eau, étudier la pollution sonore, et effectuer des prélèvements grâce un filet à plancton.

Un roulement de scientifiques bénévoles est prévu tout au long de l’expédition afin de mener à bien ces actions au quotidien. Des rencontres dans diverses écoles à travers le monde sont prévues mais pas seulement : « Le fait de lancer Mission Océan nous a permis de tisser des liens avec divers acteurs locaux et engagés qui nous aident à mener à bien notre projet. Depuis sa création, une quinzaine d’actions ont été réalisées. Nous invitons régulièrement des bénévoles à venir bricoler avec nous sur le bateau et dépolluer certaines plages. Par ailleurs, dans le cadre de la semaine européenne du développement durable, nous avons été sollicités par la CCI Nice Côte d’Azur afin d’animer pendant une journée des ateliers avec les enfants pour démontrer les enjeux de la pollution. », explique Henrique.

Un premier départ est prévu en août 2017 pour parcourir et observer la Méditerranée. le bateau de Mission Océan devrait ensuite se diriger vers l’Atlantique depuis le détroit de Gibraltar au mois de septembre et poursuivre sa navigation pendant trois ans.

Une Franchement bien belle initiative made in France, qui mérite d’être saluée, ainsi que leur slogan écologique et optimiste « Mission Océan, naviguons par l’avenir de la terre ».

Vous pouvez suivre cette belle aventure sur Mission Océan.

Lucie Demaison.