Les éblouissants phares de France

phares

Nos phares, très présents sur le littoral français, jalonnent nos côtes comme des lampions, guidant ou souhaitant la bienvenue à nos marins. Les phares de France, connus dans le monde entier, sont d’une variété architecturale exceptionnelle et certains sont inscrits au patrimoine historique.

Un peu d’histoire

Les premiers phares maritimes sont apparus dans l’Antiquité avec de simples feux de bois placés sur des tours. Il faudra attendre 1813 et Augustin Fresnel pour améliorer la puissance de l’éclairage des phares. Augustin Fresnel est le premier à produire une lumière polarisée circulaire et invente la lentille à échelon (dite lentille de Fresnel) : c’est le fondateur de l’optique moderne.

Les phares en mer, difficiles d’accès, poussent les services techniques à innover afin de trouver un système d’automatisation. C’est ainsi que l’on a vu arriver les phares contrôlables depuis la terre, l’électricité étant fournie par panneaux solaires ou par des éoliennes, et le système de lentilles en rotation remplacé par des flashs omnidirectionnels.

L’automatisation a fait disparaître l’un des plus vieux métier français : les gardiens de phares, veilleurs de nuit des marins, montaient chaque soir, lanterne à la main, allumer le feu. En 2012, les 2 derniers guetteurs d’océans ont pris leur retraite et ont remis la clé du phare de Cordouan.

Cap sur nos plus beaux phares français

Edifié en 1611, le phare de Cordouan dans l’estuaire de la Gironde est appelé le Phare des rois, ou le «  Versailles de la mer » ; c’est le plus ancien phare de France et le premier phare classé monument historique, en 1862.

Le plus haut de France est le phare de Gatteville dans la Manche. Après avoir gravi 365 marches pour accéder à la passerelle, à 72 mètres vous découvrirez toute la beauté des paysages normands.

Le phare du bout du monde à La Rochelle en Charente-Maritime est le phare improbable monté sur pilotis. Il est la copie conforme du phare de Patagonie.

Vous serez subjugué par l’intérieur du phare des Baleines sur l’île de Ré. Son escalier en colimaçon est une merveille architecturale. Au sommet, la vue à 360° est fantastique, on peut voir l’écluse à poissons à marée basse.

Le Phare de Bodic à Lézardrieux dans les Côtes-d’Armor est au milieu d’un champ, il ressemble plus à une église ou une fusée qu’à un phare, sa tour cylindrique est accolée à un mur de façade trapézoïdal.

Le phare d’Eckmül est un géant de granit : situé à Penmarc’h dans le Finistère, il est l’un des monuments les plus visités du département. Il faut dire que la vue au sommet y est somptueuse : on ne peut rester de marbre en admirant les 9 îles des Glénan.

Le phare du Créach est le plus puissant du monde. Situé sur l’île d’Ouessant, il veille sur une des routes maritimes les plus fréquentées de l’Atlantique.

Le Phare de Senetosa est le pirate de la Corse du Sud à Sartène. Il se distingue par son allure imposante avec ses deux tourelles blanches cylindriques entourant le bâtiment technique en pierre de taille.

Le plus petit phare en France est situé sur l’île de Groix, le feu de la pointe de la croix mesure quatre mètres de haut.

Pour une escapade insolite, le Phare de Kerbel à Riantec dans le Morbihan et ses 25 mètres de hauteur offre un panorama exceptionnel. Déconseillé aux personnes atteintes de vertige !

Prochaine destination phare pour vacances en France !