La Haute-Couture, le luxe et le rêve français

Haute couture française

La Haute Couture, reconnue dans le monde entier, est une spécificité bien française. Elle ne représente que 1% du chiffre d’affaires des grandes maisons de mode mais participe grandement au rayonnement de la France à l’international.

L’histoire et l’appellation « haute couture » 

Nous sommes en 1774, la jeune créatrice de mode Rose Bertin est considérée comme l’une des premières personnalités de la haute couture française. Sa maison de couture « Le Grand Mogol » s’impose auprès de la reine Marie-Antoinette et de la Cour avec le titre de « Ministre des Modes ».

Pour entrer dans la cour des grands et disposer du « label Haute couture » validé par le décret de 1945, la maison créatrice doit être parrainée par deux grands noms de la couture et remplir un certain nombre de critères. Elle doit garantir la présentation de deux collections par an, 25 modèles, la réalisation sur mesure de pièces uniques et a l’obligation d’avoir au moins 20 salariés dans son atelier.

Le rêve et la haute couture 

Depuis 1973, deux fois par an, la capitale vit au rythme des fashion weeks. Parmi ces Fashion Week, se distingue une semaine bien particulière : celle de la haute couture où les créateurs de vêtements de luxe présentent en exclusivité un savoir-faire et du rêve.

À partir d’un croquis ou d’un moulage sur mannequin, les créations sont réalisées dans un atelier : un de « flou » pour les matières fluides, permettant de réaliser robes du soir ou de cocktail  et un de « tailleur » pour les vêtements structurés comme les manteaux, vestes, pantalons et jupes.

La Robe de mariée « Look 64 » de Chanel a nécessité 1 140 heures de travail pour donner naissance à une somptueuse robe en satin blanche, brodée de volants de plumes avec effets fourrure peintes à la main formant des bouquets de camélia.

Jean-Paul Gaultier, lui, s’amuse et défait les conventions avec un savoir-faire alliant la démesure et l’autodérision en créant des silhouettes spectaculaires et ultra féminines.

Quinze maisons bénéficient de l’appellation Haute Couture

Adeline André, Alexandre Vauthier, Alexis Mabille, Chanel, Christian Dior, Frank Sorbier, Giambattista Valli, Givenchy, Jean Paul Gaultier, Julien Fournié, Maison Martin Margiela, Maurizio Galante, Schiaparelli, Stéphane Rolland et Yqing Yin.

Raffinées, élégantes ou parfois extravagantes, toutes les maisons de Haute Couture représentent dignement les grandes signatures de la France.

Laissons pour conclure la parole à Coco Chanel qui a franchement dit : « Si une femme est mal habillée, on remarque sa robe, mais si elle est impeccablement vêtue, c’est elle que l’on remarque» !