Daum : maître cristallier de Lorraine

Cristallerie Daum

A Nancy, en Lorraine, se trouve le seul cristallier au monde à maîtriser encore la technique de la pâte de cristal. Ce savoir-faire permet de donner une translucidité, une brillance, une précision que l’on ne peut obtenir avec le cristal soufflé. 

Histoire de la cristallerie Daum.

En 1876, Jean Daum, notaire à Nancy,  prête de l’argent à plusieurs reprise aux patrons de la verrerie traditionnelle locale. Malgré son aide, l’affaire ne tourne toujours pas et Jean Daum décide de la racheter pour la sauver de la faillite. Il se trouve alors à la tête d’une usine de 150 ouvriers, dans un domaine dont il ignore tout ! Ses 2 fils, Auguste et Antonin, prennent la suite et s’orientent par goût vers la création artistique, inspirés notamment par un certain Emile Gallé.

La pâte de cristal

La technique de la pâte de cristal n’a pas été inventée par Daum ; elle remonte à 5 000 ans avant J.C. On en a découvert en Egypte dans les tombes des pharaons. Longtemps oubliée, elle fut redécouverte et retravaillée à la fin du XIXème siècle en Lorraine.

Plusieurs semaines de travail sont nécessaires pour un seul modèle en cristal.

L’atelier de moulage prépare avec de la cire les modèles les plus précis possibles. C’est une des phases les plus délicates. Dans une étuve, la cire est fondue et il reste un moule en élastomère prêt à recevoir les morceaux de cristal appelés « groisil » où les différentes couleurs sont bien positionnées et pesées au gramme près.

La chaleur des fours va ensuite permettre à la pâte de verre de se former très lentement, 11 jours de cuisson minimum et jusqu’à parfois 3 semaines avant le démoulage. Une fois la porte du four fermée, l’alchimie fait son oeuvre.

Ensuite, le modèle est dégagé de son moule qui est cassé. La même opération ne donne donc jamais deux pièces identiques.

Pour révéler tout l’éclat du cristal, l’atelier de finition va usiner, poncer, gratter et polir chaque pièce. La brillance, les intensités de couleur et ses tonalités lui confèrent toute sa singularité.

Vous connaissez certainement les animaux de Daum ou bien ses luminaires… La finesse du grain, la beauté de la matière, la luminosité et la douceur des contours en font des pièces d’exception appréciées dans le monde entier.

Des collaborations artistiques et un savoir-faire d’excellence

En 140 ans, la célèbre cristallerie de Lorraine a travaillé avec près de 350 artistes qui ont créé un patrimoine et une collection uniques.

Récemment, le trophée 2017 des Victoires de la Musique, cérémonie qui récompense chaque année, depuis 32 ans, les meilleurs artistes français du monde de la musique, a été créé par un jeune designer et fabriqué par Daum.

Le savoir-faire de l’entreprise Daum est inscrit à l’ Inventaire du patrimoine culturel immatériel en France. Daum a également obtenu le label EPV (Entreprise du Patrimoine Vivant) qui est une marque de reconnaissance de l’Etat mise en place pour distinguer des entreprises françaises aux savoir-faire artisanaux et industriels d’excellence.

Un savoir-faire français exceptionnel dont on peut être franchement fier.

crédit photo : Daum