Les grottes de Lascaux, de 1 à 4…

patrimoine

Située dans le Périgord, la grotte de Lascaux est surnommée « la chapelle Sixtine du Périgordien ». C’est l’une des plus importantes grottes ornées au monde par le nombre et la qualité esthétique de ses œuvres.
Datant du Paléolitique, les peintures et les gravures qu’elle renferme auraient environ
18 000 ans.

Sa découverte

Selon la version la plus fréquemment racontée, le 8 septembre 1940, le jeune périgourdin Marcel Ravidat découvre, avec trois camarades, l’entrée de la cavité lors d’une promenade sur la commune de Montignac en Dordogne. Au cours de cette promenade, son chien Robot poursuit un lapin qui se réfugie dans un trou : un orifice d’environ 20cm de diamètre s’ouvre au fond de ce trou. En jetant des pierres pour essayer de faire sortir le lapin, Marcel Ravidat constate que le trou communique avec une vaste cavité…

Protections et dégradations

Cette découverte est tellement extraordinaire que la grotte est classée au titre des monuments historiques l’année même. L’engouement du public est tel qu’un million de personnes visitent la grotte entre 1948 et 1963, date à laquelle elle a été fermée au public en raison de la multiplication des dégradations mettant sa conservation en péril.

En 1979, elle est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco, parmi différents sites préhistoriques de la vallée de la Vézère.

En 1983, quand l’idée est née de créer un fac-similé de la grotte de Lascaux, personne n’y croyait, et pourtant…

Le premier fac-similé de grotte : Lascaux 2

Ouvert en juillet 1983, Lascaux 2 est le premier fac-similé de grotte au monde. Elle a accueilli jusqu’à 270 000 visiteurs par an avant d’être remplacée par Lascaux 4.

Une exposition itinérante : Lascaux 3

Lascaux, c’est aussi une exposition itinérante inaugurée en juillet 2009. Elle représente une partie de la grotte et poursuit sa tournée depuis deux ans et demi à l’étranger ; après Bordeaux, Chicago, Boston (325 000 entrées), Houston, Montréal ou encore Bruxelles, Lascaux 3 est allée en Corée du sud puis au Japon. avec l’objectif d’attirer les visiteurs en France et plus précisément à Lascaux 4.

Une reproduction à l’identique : Lascaux 4

Né fin 2016, le site de Lascaux 4 est une reconstitution de l’intégralité des parties accessibles de la grotte découverte en 1940 : à la salle des Taureaux et le Diverticule axial (appelée la chapelle Sixtine), une galerie a été rajoutée pour le passage, la nef et l’amorce de la galerie du Mondminch, permettant de faire découvrir des centaines de peintures et gravures jusqu’alors invisibles. Avec une précision « au millimètre près » !
Le succès a été immédiat : 3.600 visiteurs ont été accueillis par jour au plus fort du mois d’août 2017.

Vous avez encore quelques jours en 2017 pour aller visiter la franchement belle reproduction de cette merveilleuse grotte. Elle ferme le 6 novembre pour entretien hivernal et réouvrira le 31 mars 2018.

Merci à Delphine de nous avoir suggéré cet article.