Les p’tits doudous à l’hôpital

association

Sensibilisée au ressenti des enfants hospitalisés, l’association « Les p’tits doudous de l’hôpital Sud » du CHU de Rennes ne manque franchement pas d’imagination pour leur apporter réconfort et joie lors d’une intervention chirurgicale.

Une femme au grand cœur

Nolwenn Febvre, infirmière-anesthésiste au CHU de Rennes raconte  : « Un soir, je suis rentrée à la maison avec des cris d’enfants plein la tête, et je me suis dit qu’il fallait faire quelque chose pour mieux les accompagner, diminuer leur anxiété et améliorer l’hospitalisation. ».

Aussitôt dit, aussitôt fait, cette femme au grand cœur parcourt internet en quête d’un objet rassurant, réconfortant, pour redonner le sourire aux enfants grâce à un réveil tout en douceur. Elle découvre les doudous fabriqués par la Société Moulin Roty… qu’elle n’hésite pas à contacter. Cette entreprise nantaise, spécialiste du monde de l’enfant, aussitôt mobilisée, fait don d’un carton de peluches souriantes et dynamiques. Cette initiative connait un tel succès auprès des enfants, des parents mais aussi du personnel soignant que Nolwenn et ses collègues décident d’aller plus loin en créant, en 2010, l’association Les P’tits Doudous.

Moulin Roty crée pour elle 3 petits ours aux couleurs du logo.

Une belle mobilisation 

Pour financer ses projets, l’équipe associative a l’idée de récupérer les fils de cuivre des bistouris électriques utilisés par les blocs opératoires du CHU de Rennes, à usage unique et normalement destinés à la poubelle. Cette démarche éco-responsable permet de constituer une cagnotte grâce à la revente des fils.

Jamais à court d’idée, «les p’tits doudous» imagine un kit de gommettes qui permet à l’enfant de se familiariser avec son masque d’anesthésie et d’arriver au bloc opératoire plus détendu. L’Association crée également un jeu vidéo sur tablette numérique, appelé «le héros, c’est toi» avec le soutien de la société rennaise Niji. L’enfant devient alors l’acteur de son parcours hospitalier, de sa chambre au bloc opératoire jusqu’à sa phase d’endormissement. Accompagné d’un petit chien, il se transforme en chasseur d’étoiles et sauveur de poissons et s’endort sereinement.

Et pour mieux faire connaitre cette belle aventure, les couleurs des p’tits doudous seront embarqués sur les voiles du bateau d’Armel Tripon pour la mythique transat Jacques Vabre partie le 5 novembre dernier.

L’association a fait des émules puisque ce sont 31 associations Les P’tits Doudous qui existent désormais partout en France.

Une franchement belle initiative pour nos petits malades. 

Merci à Clémentine C de nous avoir suggéré cet article.