Fête de la Musique : la France donne le « la »

21 juin, Fête de la Musique

Célébrée tous les 21 juin depuis 36 ans, la fête de la musique est une invention française. Ce concept a été adopté dans le monde entier et fait désormais chanter et danser plus de 120 pays et 340 villes sur tous les continents.

De l’Inde jusqu’en Allemagne en passant par la Colombie, les pays qui adoptent cette fête née en France, poursuivent un même but :  faire découvrir artistes et groupes, improvisés ou professionnels et de passer un bon moment en musique le premier jour de l’été.

Une histoire qui commence en 1982

Sous l’impulsion de Joel Cohen, musicien de Radio France, la première Fête de la Musique, appelée « Saturnales de la Musique », est organisée le 21 juin 1976, à Paris et Toulouse.

Cette initiative plut beaucoup à Jack Lang qui, à son arrivée au poste de Ministre de la Culture en 1981, décide de l’étendre à l’échelle nationale. Avec l’aide de Maurice Fleuret, Directeur de la Musique et de la Danse, la fête est officialisée en France pour la première fois en 1982.

En 1985, une Charte Européenne de la Fête de la Musique est signée. Elle dicte sept principes afin que les festivités soient bien orchestrées partout dans le monde. Les plus importants concernent la diversité des styles et groupes musicaux, la gratuité et spontanéité du festival ainsi que la date choisie.

Une date symbolique

La date de la fête de la musique n’a pas été choisie au hasard. Le 21 juin, c’est le solstice d’été, le jour le plus long de l’année. Pendant des siècles, il était le jour des grands feux (fête de la Saint Jean).

Désormais c’est la musique qui met le feu dans les rues des villes et villages français. Partout en France, vous pouvez déambuler dans les rues en découvrant musiques et artistes dans les parcs, les squares, devant les monuments, sur des scènes publiques ou improvisées.

Un programme franchement varié

Il n’y a pas de musique type pour cet événement, tous les styles sont conviés et la diversité est encouragée : rapper avec un groupe de jeunes anglais à Caen, vous initier à l’opéra à Toulouse ou fredonner des chansons de variété française dans la rue du Vertbois, rebaptisée la rue du Made in France à Paris.

Si vous êtes à l’étranger le 21 juin, sachez que certains pays du monde comme le Canada, les Emirats arabes unis ou encore les Philippines se sont mis au diapason.

Alors, pour cette 37e édition placée sous le signe du partage, faire franchement la fête dans les rues, ça vous chante ?

Gautier Monomakhoff

Crédit photo : Fête de la Musique