Fusalp, la renaissance d’une marque savoyarde

La société Fusalp, connue pour ses fuseaux de ski longilignes, a été créée en 1952 par deux tailleurs originaires d’Annecy. L’histoire de cette entreprise savoyarde est liée à l’histoire du ski français.

Même si le fuseau existe depuis 1929, leur brillante idée fut de concevoir et réaliser un « fuseau des Alpes » (en contraction, ça donne Fusalp) à l’échelle industrielle. Les créateurs apportent des améliorations techniques et de confort au fuseau qui sort désormais de la chaussure de ski pour protéger le pied de la neige; les genoux préformés avec des boudins, ainsi que des parties élastiques sur les côtés, facilitent les flexions. Sa coupe fuselée associée à un tissu technique stretch lui confère un style unique, synonyme de haute performance.

Partenaire de l’équipe de France olympique de 1964 à 1972, Fusalp fut témoin de l’âge d’or du ski français qui domine alors le monde. Des sœurs Goitschel à Jean-Claude Killy, tous les grands champions français de l’époque ont skié et gagné leurs médailles en Fusalp.

En 2014, Sophie Lacoste-Dournel et son frère Philippe Lacoste rachètent la majorité de la marque Fusalp et entreprennent de réveiller cette belle endormie.

Mathilde Lacoste, femme de Philippe, prend la direction artistique. Le renouveau de la marque est lancé par la présence des premiers produits dans la boutique branchée parisienne Colette (malheureusement fermée maintenant). Comme un clin d’œil aux créateurs et à leur savoir-faire, la société retravaille le look de l’année 1952 en créant une collection éponyme de vêtements de ski et d’après-ski.

La marque, très reconnaissable à son logo bleu-blanc-rouge, serait-elle partie pour un franchement beau succès ?