Il était une fois Petit Bateau

mode à la française

Depuis plus de 125 ans, Petit Bateau habille des générations de petits et grands. Avec plus de 400 boutiques et 24 millions de pièces fabriquées à l’année, l’entreprise dont le port d’attache est dans l’Aube est franchement bien ancrée dans le paysage français.

Une idée franchement culottée

Fondée en 1893 à Troyes, la petite bonneterie familiale change de cap en 1918 avec Etienne Valton qui crée Petit Bateau en s’inspirant de la comptine pour enfants « Maman les p’tits bateaux qui vont sur l’eau ont-ils des jambes ? »Il a l’idée géniale de couper les jambes du caleçon long de l’époque pour créer…la célèbre petite culotte pour enfant ! (qui recevra, en 1937, le grand prix de l’Innovation lors de l’Exposition universelle de Paris). La marque devient en quelques années le leader des sous-vêtements pour bébés, chérubins et adolescents.

En 1994, Petit Bateau lance sa première collection de tee-shirts basiques déclinés dans plus d’une cinquantaine de forme et de couleurs.

Au fil des années, la marque étoffe sa collection et propose aux adultes les mêmes articles que pour les tout-petits : des cache-cœurs, des cirés, des débardeurs ou encore des gilets.

Petit Bateau sous toutes ses coutures

Côté fabrication, la production vient en majeure partie de l’étranger et particulièrement du Maroc (où Petit Bateau a sa propre usine). 20% est fabriqué en France, surtout les petites séries et les pièces les plus complexes à réaliser. Une bonne partie du tricotage et de la teinture sont réalisés dans l’usine de Saint-Joseph à Troyes.

Côté qualité, « On ne plaisante pas «  explique Jérôme Lansoy, directeur d’approvisionnement. Les t-shirts ne tournent pas, les pressions des bodies ne bougent pas et le coton garde toute sa douceur…de la qualité à la française !

Côté logistique, tout est regroupé sur un site de 43 700 m2 à Buchères, près de Troyes qui accueille également d’autres marques renommées comme Devanlay, Lacoste, et le groupe Eurodif. Petit Bateau a fait le choix de ne pas « trop » mécaniser sa plate-forme afin de conserver souplesse et flexibilité pour s’adapter au mieux aux demandes et conserver localement les emplois.

Côté emploi, un millier de personnes travaillent chez Petit Bateau en France dont un tiers dans les ateliers de confection et tricotage. Petit Bateau, qui a longtemps commercialisé ses produits par l’intermédiaire de distributeurs, a commencé il y a une dizaine d’années à s’implanter en ouvrant près de 400 boutiques à sa marque.

Côté environnement, l’entreprise s’engage en proposant une nouvelle vie aux vêtements. On peut les réparer, les customiser avec des petites vidéos « j’ai pas fait exprès » ou même les revendre grâce à une application où l’on peut échanger ses Petits Bateaux qui voguent ainsi de main en main sans bouger d’un fil !

Une entreprise française franchement bien ancrée, qui vogue depuis 125 ans et qui n’est pas prêt de prendre l’eau !

Crédit photo : Petit Bateau

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>