Cocorico pour la cocotte

l'indispensable cocotte

Son grand-père alsacien tenait déjà un magasin d’ustensiles de cuisine en 1893. Francis Staub dessine sa première cocotte en fonte dans les années 70. Son secret de fabrication ? le picot dans le couvercle qui permet de faire mijoter sans sécher. Retour sur cet accessoire durable et mythique de la gastronomie à la française.

L’histoire des cocottes Staub

Elle remonte au milieu des années 1970 en Alsace, quand Francis Staub dessine ses premières cocottes en fonte. Très vite, Staub a réussi à séduire des grands chefs tels que Paul Bocuse, qui ont joué un rôle essentiel de prescripteurs de la marque.

Au départ « éditeur » de cocottes, Staub s’est peu à peu développé dans la production en achetant une émaillerie en 1988, une usine de céramique en 1991 et finalement une fonderie dotée de 2 émailleries complémentaires en 2002.

L’entreprise alsacienne compte trois sites de production en France. Depuis 2008, elle a rejoint le groupe du coutelier allemand Zwilling mais la production reste 100% française.

Une conception et des matériaux uniques

Grâce à la conception unique de son couvercle, la cocotte en fonte émaillée Staub laisse échapper beaucoup moins d’humidité lors de la cuisson. Grâce à son couvercle à picots®, une innovation qui permet aux gouttes de condensation de retomber uniformément et en continu sur la préparation, les viandes restent tendres et les légumes moelleux. Les arômes et les saveurs sont restitués dans toute leur intensité et les vertus nutritionnelles sont préservées. Le mijotage est naturel, parfait et efficace.

La fonte émaillée est un alliage de fer riche en carbone et recouverte d’émail principalement composé de verre. C’est un des matériaux qui retient le mieux la chaleur, la diffuse lentement et la répartit de façon parfaitement homogène, et ce, sur tous les types de feux, y compris l’induction. La fonte émaillée retient également le froid : pour cela, il suffit de placer les préparations au réfrigérateur avant de les servir.

Un outil indispensable pour les pot-au-feu de l’hiver et plein de petits plats mijotés franchement bons…

Pour les recettes, c’est ici !

Crédit photo : Staub