La forêt : un atout économique pour la France

forêt atout pour la France

On entend dire partout que la forêt est menacée, que la forêt disparaît. C’est hélas vrai pour la forêt tropicale (sauf celle de nos départements d’outre-mer, bien protégée et gérée), mais en France la forêt se porte Franchement Bien !

Depuis 50 ans, la forêt augmente régulièrement en France, tant en superficie qu’en qualité et en volume. Chaque année, la forêt française génère 80 millions de m3 de bois, et il n’en est récolté que 50 millions de m3. Chaque heure, la forêt française stocke 3 000 m3 de bois, l’équivalent de la construction de 150 maisons en bois !

Un peu d’histoire :

Sans la forêt normande, Guillaume le Conquérant ne serait pas devenu roi d’Angleterre ! Les souverains français prirent conscience de la nécessité de ne pas se servir des forêts comme d’une mine, mais de les protéger, de les gérer, et des réglementations furent édictées à partir du XIII° siècle, la plus importante étant celle de Colbert en 1669.

La forêt française :

Aujourd’hui, la forêt française, d’une superficie totale de 15 millions d’hectares, appartient pour 72 % à des propriétaires privés, pour17 % à des communes et pour 11 % à l’Etat. Une commune sur trois possède une forêt.

Les deux tiers de la forêt française sont composés d’essences feuillues (chênes, hêtre en tête) ; pour les résineux, les essences les plus représentées sont le pin maritime et le pin sylvestre.

Derrière la forêt, l’économie d’une filière :

Les forêts sont le point de départ d’une activité économique importante qui représente  450 000 emplois professionnels dans notre pays, souvent dans des zones rurales où la question de l’emploi est cruciale.

La forêt représente un secteur d’avenir en France car il peut conjuguer les défis de l’emploi et de développement durable.

Elle produit une matière première essentielle, le bois d’œuvre, et par incidence de l’énergie. Elle est renouvelable. Et quand on ajoute que son économie est locale, conçue en circuits courts, on commence à voir qu’il y a un vrai enjeu économique pour notre pays

La forêt, un rôle écologique :

La forêt française est le premier capteur de CO2 en France, elle purifie l’eau, maintient un équilibre faune/flore, régule les effets climatiques.

La forêt joue un rôle dans la lutte contre l’effet de serre. Le recours au bois de feu, plutôt qu’au charbon ou au gaz évite de mobiliser et de rejeter dans l’atmosphère le carbone fossile ; et l’utilisation du bois pour la construction permet de stocker durablement, de « piéger » le carbone prélevé à l’atmosphère par les arbres . Par ailleurs, dans la fabrication et la mise en œuvre des matériaux, il faut, par rapport au bois et pour un même volume :- 4 fois plus d’énergie pour le ciment ;- 6 fois plus d’énergie pour le plastique ;- 125 fois plus d’énergie pour l’aluminium !

Pierre Monomakhoff