Le plus beau Dim c’est Franchement bien vous !

collant_franchementbien

Après avoir remarqué les bas en nylon distribués par les soldats américains pendant la Seconde Guerre mondiale, Bernard Giberstein crée en 1953 sa société de tissage en important des Etats-Unis cette nouvelle matière : le nylon.

C’est en 1962 que nait la marque Dim avec son premier grand succès le « bas dimanche ». Il est chic, sans couture, vendu à l’unité et à petits prix.

A cette époque, l’émancipation féminine est en marche et Dim l’a bien compris. Le créateur prend en compte les attentes des femmes devenues modernes et actives, elles devaient se libérer de leurs corsets, jarretelles et dessous élégants mais contraignants.

Les premières minijupes arpentent les rues et le collant Dim est une révolution. Les « Tels Quels » (boite de 10 bas pour 10 francs) en 1968 sont dans les placards de toutes les françaises.

Dans les années 70, la mode du jean et du t-shirt moulant arrive et les femmes lâchent leur lingerie froufroutante qu’elles devaient laver à la main pour une collection Dim tout coton, qui se lave en machine ! Les Dimettes, petites chaussettes permettent d’avoir le total look et Dim devient alors le leader du marché.

En 1986 : la création du bas qui tient tout seul ! Le Dim up est le must du must !

Aujourd’hui, Dim s’adresse non seulement aux femmes, mais aussi aux hommes et aux enfants. La fille Dim n’a quasi pas changée depuis les années 60 c’est une fille fun, pratique qui ne se prend pas la tête. Elle aime la lingerie sexy mais ne sacrifie pas le sexy à son confort.

La marque Dim est basée à Autun, et emploie environ un millier d’employés. Dim restera à jamais la marque aux bas sans couture.

 

La séduction n’est qu’un jeu ! Avec Dim toutes les filles grandissent !

Franchement Pa la pa la pa pa !