L’influence de la cuisine française à l’étranger

Cuisine française à l'étranger

En France, le repas est considéré comme un art de vivre et un rituel du bonheur. Même si les tendances de la cuisine peuvent suivre l’influence des modes, la cuisine française a une forte influence sur la gastronomie mondiale.

Des raisons historiques

Aux XVIIe et XVIIIe siècles, la cuisine française s’est diffusée en Europe grâce aux livres de gastronomie comme « Le Cuisinier François », publié en 1651 et traduit en plusieurs langues. À l’époque, il était fort bien vu en Europe d’employer des cuisiniers français. Et même au delà, jusqu’au Mexique par exemple, où la “comida afrancescada” (nourriture française) est née avec les banquets du roi Maximilien et de sa femme Carlota (Charlotte de Belgique).

L’influence de la cuisine française est très diverse : presque partout dans le monde on fait des omelettes, au Portugal on mange la « Francesinha » (petite-française) plat inspiré par le croque-madame et les Brésiliens parlent de la meilleure partie de quelque chose comme le « filet », une allusion au filet mignon.

La France s’exporte toujours aux quatre coins de la planète

Chaque pays possède ses spécialités culinaires qui participent à son identité. La France elle, a acquis sa renommée mondiale grâce à la qualité supérieure de ses mets.

Chaque région de l’Hexagone participe à sa façon à cette notoriété avec des produits régionaux dont il est toujours plaisant de se délecter. La France exporte non seulement son savoir-faire mais également différents produits haut de gamme comme le vin, le fromage, le champagne, les croissants, le chocolat, la charcuterie, le beurre, les escargots, le homard breton…

La cuisine française est présente partout dans le monde avec des chefs français qui ont ouvert des restaurants de haute gastronomie. On dénombre 77 restaurants français rien qu’à Los Angeles. La cuisine française s’est aussi installée en Asie, et particulièrement au Japon où l’on compte plus de 5 000 restaurants français.

Considérée comme l’une des plus raffinées du monde, la cuisine française est perçue à l’étranger comme un luxe réservé à une élite. Les meilleurs chefs du monde se doivent de maîtriser cette cuisine. Certains viennent même étudier et apprendre les traditions et les techniques culinaires françaises indispensables à tout chef contemporain dans les plus grandes écoles de cuisine de France (Ferrandi, Institut Paul Bocuse, Vatel…).

La gastronomie française distinguée par l’Unesco

En 2010, le repas gastronomique des français a été inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’Humanité par l’UNESCO, grâce à sa qualité et aux traditions du repas de fête, comme des pratiques culturelles qui reflètent les savoir-faire traditionnels.

C’est la première fois qu’une gastronomie est proclamée «chef d’œuvre» immatériel par l’Organisation des Nations unies.

Le repas reconnu par l’Unesco comporte un apéritif, une entrée, un plat principal avec viande ou poisson et accompagnement, du fromage, un dessert et un digestif sans omettre un bon vin.

Ainsi la gastronomie française continue de régner franchement en maître par la qualité de son savoir-faire et de ses produits. 

Mariana Casanova, Etudiante internationale.