La raclette, plat préféré des Français en hiver

Un bon plat en hiver

La raclette est le troisième plat préféré des Français, derrière le magret de canard et la côte de bœuf, nous dit un récent sondage réalisé lors de la semaine du goût. Ils détrônent ainsi le bœuf Bourguignon et la blanquette de veau, en tête de popularité depuis des années. Mais d’où vient ce plat hivernal et convivial tellement apprécié en France ?

De la Suisse à la France en passant par les Alpes

La Raclette, ou plutôt le fromage rôti est né en Suisse, inventé par des bergers au XIXème siècle dans le canton du Valais.

La légende raconte qu’un jour des bergers des alpages se réunirent autour du feu et que l’un d’entre eux laissa trop près du foyer son fromage qui se mit à fondre. Pour pouvoir récupérer le fromage, le berger dut le racler. Il y goûta et trouva cela délicieux. Cela lui donna le nom de « fromage rôti » !

Ce n’est que dans les années 70 qu’elle passe la frontière et arrive en Savoie. Elle devient très vite l’un des plats nationaux préférés des Français grâce à l’invention géniale de l’appareil à raclette par une célèbre marque d’électroménager française .

La bonne recette : juste une question de choix

Plusieurs variantes sont possibles pour une bonne raclette ! La  « standard » se déguste évidement avec un fromage à raclette de Savoie, plusieurs variétés de charcuterie, des pommes de terre cuites, sans oublier les cornichons et les petits oignons.

D’autres variétés existent, comme la raclette forestière aux champignons et échalotes, la végétarienne aux légumes, l’océane avec des produits de la mer.

Un label de qualité et de notoriété

La Raclette de Savoie est le résultat d’un savoir-faire traditionnel transmis de génération en génération associé à une histoire d’hommes passionnés par leur terroir et attachés à développer leur économie locale.

Ainsi avec l’obtention du label IGP (Indication Géographique Protégée) en 2017, la Raclette de Savoie a protégé, au niveau français et européen, son identité, sa qualité et son origine.

Alors, tous à vos poêlons, une raclette, c’est franchement bon !

Andréa Carvalho

Crédit photo : Cuisineaz