Tabouret Tam Tam : icône du design à la française

Tabouret Tam Tam

Cet ingénieux tabouret en plastique, dont la forme fait penser à un diabolo, est un objet iconique du design à la française. Créé en 1968 par un français et vendu à plus de 12 millions d’exemplaires dans le monde, le tabouret Tam Tam est toujours fabriqué en France, dans l’Ain.


Le tabouret du pêcheur

C’est en 1968 que débute l’histoire insolite de ce tabouret qui a été imaginé pour un usage franchement différent de celui qu’on lui donne aujourd’hui !

Henry Massonnet, entrepreneur et passionné de pêche, a repris en 1948 la fabrique familiale de peignes, la société Stamp, située dans le village de Nurieux, dans l’Ain.

Rapidement, sa passion prend le dessus et il se spécialise dans la fabrication d’accessoires de pêche. C’est en réfléchissant à un siège pratique, léger et modulable pour pêcheur qu’il invente, en 1968, le tabouret Tam Tam.

Vraiment ingénieux, il est démontable en 3 parties (2 éléments coniques qui s’emboîtent et 1 couvercle qui sert d’assise), et permet un rangement pratique à l’intérieur.

Pas cher, il est vendu, à l’époque pour 10 francs. Très vite, il va se populariser au-delà du milieu de la pêche et devenir un objet de déco…

L’effet Brigitte Bardot

Dans le courant des années 70, Brigitte Bardot, au top de sa popularité, donne une interview chez elle, à Saint-Tropez … assise sur un tabouret Tam Tam. La photo de cet interview va faire le tour du monde et les ventes de Tam Tam vont exploser dans le monde entier. Déclinable en 5 couleurs, il devient un objet déco incontournable des années 70 et l’un des plus gros succès en matière de mobilier de la fin du XXème siècle.

Il entre au Moma de New York en en 1970 et au musée des arts décoratifs de Paris en 1985. Son créateur, Henry Massonnet, mort en 2005, repose sous une reproduction de son tabouret, réalisée en granit, dans le cimetière de son village de Nurieux.

Le moule n°169

Le choc pétrolier des années 80 a signé le clap de fin de la production par la société Stamp.

Mais en 2001, Sacha Cohen, amoureux du design du XXème siècle, décide de le rééditer. Il retrouve le moule d’origine n°169 dans le fond de l’atelier de Nurieux !

C’est une 2ème naissance pour le tabouret Tam Tam qui va être fabriqué dans de nombreux coloris, du fluo au chromé en passant par le pailleté. Son assise peut être décorée ou personnalisée.

En 2008, pour ses 40 ans, le designer français Eric Berthès créee une version « i tam tam » pour y brancher son smartphone, et transformer le tabouret en enceinte.

Dix ans plus tard, le tabouret Tam Tam fait toujours du bruit dans l’univers de la déco. Il est toujours fabriqué en France dans la même fabrique et ça c’est franchement bien !

 

 

 

credit photo : StampEdition