WebHelp, une success story française

WebHelp crée un emploi toutes les deux heures

C’est une belle histoire, celle d’une micro-PME devenue numéro trois européen de son secteur – la relation client – en quinze ans, et qui vise maintenant la conquête de l’Amérique du Nord. Le tout avec un chiffre d’affaires de 650 millions d’euros attendu en 2015, que les deux fondateurs de WebHelp, Frédéric Jousset et Olivier Duha, toujours détenteurs de 40 % du capital, entendent porter à 1 milliard d’euros dans les trois à cinq ans à venir. Ils ont lancé leur start-up en 2000. Elle emploie maintenant 27 000 personnes dans 18 pays.

Olivier Duha et Frédéric Jousset, 46 et 45 ans aujourd’hui, s’ennuyaient dans le monde du conseil en stratégie, en pleine vague Internet. « Nous voulions devenir entrepreneurs, mais nous n’avions pas d’idée géniale. Seulement ce désir », raconte Olivier Duha. Ils se lancent dans une activité de services décriée à l’époque, un call-center.

A leurs débuts, Frédéric Jousset et Olivier Duha, n’envisageaient pas de s’installer en France, jugée trop chère pour leur activité. En pleine folie du Web, ils lèvent malgré tout 16 millions d’euros auprès d’investisseurs professionnels et se lancent le 6 juin 2000. Les premiers centres d’appels de WebHelp ouvrent en Roumanie et au Maroc, où les coûts salariaux sont bien inférieurs. En 2005, le tandem relocalise une partie de ses activités, pour employer aujourd’hui 3 000 personnes en France, sur un total de 7 000. «En sept ans, peu d’entreprises peuvent en dire autant », soulignent les deux créateurs. Le magazine américain « BusinessWeek » leur a décerné, dès 2009, le prix de la « plus grande création d’emplois en Europe ».

En douze ans, Webhelp a créé un emploi… toutes les deux heures !