Collecter et recycler les savonnettes des hôtels

Des savons collectés et recyclés vers l'humanitaire

En France, plus de 50 millions de savons sont jetés chaque année par les hôtels. L’association française Unisoap a eu l’idée de collecter ces déchets de savon et de les transformer pour les distribuer auprès de populations qui en ont besoin. Une démarche environnementale, humanitaire et sociale. Avec une centaine d’hôtels dans quarante villes en France, elle recycle près de 4 tonnes de savons.

Créée en 2017, l’objectif de cette association est de collecter et recycler les nombreux déchets de savons d’hotels qui ne sont souvent utilisés qu’une seule fois et jetés juste après.

“Nous sommes la première association française qui donne une seconde vie aux savons entamés d’hôtels, qui jusqu’ici, finissaient à la poubelle” ! explique Pauline Grumel, fondatrice d’Unisoap.

Collecter, transformer et valoriser ces déchets en ressource c’est bien… mais les redistribuer à ceux qui en ont besoin et ainsi donner accès à l’hygiène aux populations défavorisées en France et à l’étranger…c’est Franchement bien !

Selon l’OMS, jusqu’à 50% des risques de maladies peuvent être évitées simplement en se lavant les mains.

Les déchets se prennent un savon

Comment ça marche ? Les savons usagés sont récupérés par le personnel de l’hôtel puis stockés dans des cartons. Ensuite l’association vient collecter et acheminer les savons jusqu’à un ESAT (Établissement et Service d’Aide par le Travail) en région lyonnaise où les savons sont réceptionnés, pesés et stockés.

Vient ensuite l’étape importante du nettoyage, effectué manuellement, puis le façonnage pour faire naitre de nouveaux pains de savons.

Une fois recyclés, les savons sont donnés à des associations partenaires locales ou internationales : les Restos du Coeur, l’Armée du Salut, le Secours Populaire…Une partie des savons est aussi dédiée aux missions d’éducation à l’hygiène qui a pour but de sensibiliser les populations aux bonnes pratiques dans les écoles, les maternités et les hôpitaux.

A travers cette démarche, l’association soutient le tourisme durable et solidaire ainsi que le zéro déchet, elle s’est également fixé pour mission de diminuer les risques de dysenteries dans certains pays défavorisés.

Un savon recyclé, solidaire et humanitaire

C’est en mars 2018 que le premier partenariat a été signé avec l’hôtel Lyon Métropole. Aujourd’hui, plus de 90 hôtels sont partenaires partout en France. Cela représente un réel engagement humanitaire, social et environnemental certifié par le label Unisoap.

Grâce à sa campagne de financement sur la plateforme Ulule, l’association s’est fait connaitre et a, en quelques semaines, construit un réseau d’ambassadeurs qui militent pour continuer l’aventure.

Pauline Gumel explique “C’est incroyable, un vrai bouche-à-oreille s’est créé entre les hôteliers à notre sujet. Mieux encore, certaines gouvernantes cherchent elles-mêmes une manière de valoriser tous ces produits d’hygiène qui partent à la poubelle : elles nous trouvent sur Internet et nous contactent directement !”

Aucune activité semblable n’existe en France et l’association a déjà récolté 54 kg de savon au Radisson Blu de Lyon, 75 kg au Novotel Lyon Part Dieu et 184 kg à l’hôtel Lyon Métropole. 

Unisoap est accompagné par des experts en cosmétiques et des ingénieurs pour répondre aux réglementations en vigueur. Elle bénéficie également de l’aide de 8 étudiants ingénieurs de l’INSA Lyon qui accompagnent la mise en place d’un espace de travail dédié et adapté aux travailleurs en situation de handicap pour leur assurer les meilleures conditions de travail.

Avec 90 hôtels partenaires dans 39 villes en France ce sont aujourd’hui près de 4 tonnes de savons collectés ! 

Une brillante initiative, il fallait franchement y penser ! bravo.

Crédit photo : Unisoap

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>