Confinement : en aide aux agriculteurs, les supermarchés s’approvisionnent en 100% local.

du local pour les supermarchés

Avec les nouvelles règles de confinement, de nombreux restaurants et marchés ont été contraints de fermer, mettant en risque la survie économique des producteurs. Agriculteurs et distributeurs se serrent les coudes et font preuve de solidarité. On trouve désormais du 100% local dans les rayons de fruits et légumes et des initiatives solidaires s’organisent.

Le local, ça va super marcher !

Après l’annonce de la fermeture des marchés lundi dernier, Bruno Le Maire, ministre de l’économie et des finances, a incité les grandes surfaces à aider la France en s’approvisionnant en produits français “de façon à ce que nos agriculteurs ne soient pas pénalisés”. La plupart des magasins n’ont pourtant pas attendu cet appel pour commencer à se montrer solidaire envers les producteurs et agriculteurs de leur région.

Les hypermarchés et supermarchés s’engagent à soutenir franchement les agriculteurs et producteurs français en privilégiant un approvisionnement local. Cela a une double vertu : celle d’écouler les stocks de production des agriculteurs et de remplir les rayons des supermarchés. Les rayons se vident peu à peu des produits importés et seront réapprovisionnés par des produits locaux, en circuit court.

Ils maintiennent aussi ouvertes leurs charcuteries, poissonneries et crémeries. Ces rayons, dits « traditionnels », proposent des produits locaux et sont tenus par des employés qualifiés. Les distributeurs soutiennent donc les filières locales tout en conservant les précieux métiers de bouchers, crémiers ou poissonniers. Intermarché s’engage à maintenir ouverts ces rayons pour soutenir les filières pêche et viande. C’est aussi le cas de 70% des hypermarchés Carrefour. Franchement sympa !

Pour remédier au manque de main d’œuvre lié au confinement dans le milieu de l’agriculture, le ministre de l’Agriculture a proposé une solution jeudi dernier. Il lance une plateforme qui incite des volontaires à se signaler pour participer aux récoltes, soulageant les agriculteurs en ce début de printemps. La filière agricole nécessite plus de 200 000 travailleurs saisonniers au printemps et plus de 40 000 volontaires ont déjà répondu présents. Point positif : il est possible de cumuler cette rémunération avec ses indemnités de chômage partiel. Une franchement bonne manière d’aider nos agriculteurs.

Les supermarchés ne s’arrêtent pas là et proposent d’autres services. Pour les personnels hospitaliers : ils proposent des kits de première nécessité, incluant pain, papier toilette…à retirer en magasin à toute heure de la journée. Certaines tranches horaires en magasin sont dédiées aux soignants ou aux personnes âgées. Certaines chaines organisent des services de livraisons prioritaires.  

Des initiatives dans toute la France

Il n’y a pas que la grande distribution qui peut aider nos producteurs locaux ! De nombreuses entreprises et initiatives régionales permettent une livraison de produits issus d’agriculture locale tout en respectant les consignes sanitaires.

La Région Occitanie a lancé la plateforme « Je me fais livrer les produits d’ici » qui permet aux producteurs de livrer leurs produits aux clients finaux. Avec cette plateforme, La Région souhaite installer une économie solidaire et permettre aux consommateurs de rester chez eux tout en consommant frais et local. Ce mercredi, la plateforme comptait déjà plus de 800 inscrits.

Des sites et applications dans toute la France permettent aussi une livraison de produits frais et locaux. Potimarron, en Normandie ou encore Fraichy, dans les environs de Montpellier, livrent chez vous des produits responsables de producteurs de votre région en quelques jours. Le marché de Rungis se met également à livrer ses produits frais à Paris et petite Couronne avec la plateforme “Rungis livré chez vous”.

Espérons franchement que cette bonne habitude, prise par les supermarchés, continue sur le long terme et au delà de cette crise sanitaire.

Acheter et consommer local, en circuit court, permet de contribuer à l’économie de nos régions tout en étant bien plus respectueux de l’environnement !

Gautier M.

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>> ou suivez-nous sur les réseaux sociaux.