Des pâtes, oui mais des Panzani !

Des pâtes françaises

Leader des pâtes, la marque Panzani à consonance italienne a bel et bien construit son parcours et ses secrets de fabrication en France.

L’histoire de Panzani commence avec la naissance de Giovanni Ubaldo Panzani en 1911. De nationalité italienne, il devient français en 1929 et se fait appeler Jean Panzani. Dans le grenier de ses beaux-parents à Niort, il commence à fabriquer et livrer ses pâtes artisanales à bicyclette. C’est à la fin de la Seconde Guerre mondiale qu’il construit sa première usine à Parthenay dans les Deux-Sèvres et les habitants en raffolent. A cette époque, l’entreprise Panzani s’appelait Francine comme sa fille.

En 1950, Francine devient Pasta Panzani et, pour se démarquer de la concurrence, propose des emballages cellophane (habituellement en carton). Il connaît un succès immédiat, tout le monde veut son paquet de pâtes sous cellophane ! La marque se développe, se diversifie en proposant des sauces tomate en boîtes de conserve. Il devient rapidement l’un des géants du secteur de semoulerie en rachetant Regia-Scaramelli.

Dans les années 70, les premières campagnes publicitaires débarquent sur nos écrans de télévision et marquent toute une génération. Pendant 25 ans, avec Don Patillo on déguste avec plaisir et gourmandise “des pâtes, oui mais des Panzani !”

Aujourd’hui, la société est leader des pâtes et des sauces en France et n°2 en Europe.

Des pâtes pas si nouilles

Dans les usines à Nanterre et à Marseille, les graines de blé sont épierrées, triées, brossées, dégermées, fragmentées, purifiées, et deviennent de la semoule. Celle-ci est pétrie et mélangée avec un peu d’eau jusqu’à être une pâte homogène et compacte. Pour ne pas s’emmêler les spaghettis, la pâte est tréfilée dans une machine qui lui donnera sa forme définitive ( farfalles, coquillettes, nouilles). Enfin, les pâtes sont séchées suivant une durée et une température propre à sa variété.

Chez Panzani, une seule règle, se faire franchement plaisir !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>