Le design français à la tribune présidentielle du 14 juillet

Tribune présidentielle Dorner

Cette année, le traditionnel défilé du 14 juillet est placé sous le thème de l’Europe, avec un hommage particulier pour les soldats français blessés. Les préparatifs sont en place et la tribune présidentielle, surmontée d’un toit en forme de drapeau tricolore et imaginée par une designeuse française sera montée puis démontée pour la 30ème fois !

Une tribune durable créée par une Française

Cette tribune aérienne avec un drapeau bleu, blanc, rouge géant comme toit est l’œuvre de la designeuse française Marie-Christine DORNER. C’est lors du concours lancé en 1990 par le ministère de la Culture que ce projet de structure démontable pouvant accueillir 1500 personnes est présenté pour la première fois.

L’agencement,  imaginé à l’origine pour durer 3 à 5 ans, est en fait démonté et remonté chaque 14 juillet depuis 30 ans ! Certes, les gradins ont été changés et la toile blanche du drapeau, plus salissante, a été remplacée.

La création s’est montrée bien plus durable que prévu et c’est une des grandes fiertés de Marie-Christine Dornier :  « Je n’aime pas gâcher la matière, je préfère qu’elle tienne longtemps. Je crois qu’il faut mettre son énergie à dessiner les choses les plus intemporelles possibles ».

Ce toit est imaginé pour qu’on puisse voir les 3 couleurs du drapeau pendant toute la descente des Champs Élysées. La toile soutenue par 13 poteaux peut bouger et s’orienter. Le système forain, sous les gradins, est un système ingénieux qui permet un démontage facile. Les pompiers de la ville de Paris viennent le remplir d’eau, au moment du montage, pour garantir la solidité de l’ensemble de la structure.

Un mobilier qui exalte le savoir-faire français

Jusqu’en 1999, le président s’asseyait dans un fauteuil au velours cramoisi. Depuis 2000, le mobilier national mise sur le design français pour asseoir les hautes personnalités. C’est via son atelier de recherche et création (ARC) (fondé en 1964 par André Malraux) et son designeur français Christophe PILLET que le mobilier actuel existe. ” Le créateur s’est appliqué à rechercher une sorte d’archétype intemporel. Le résultat est très empreint de classicisme et fidèle au désir de discrétion formelle afin d’exalter le savoir-faire des artisans”  nous dit le Mobilier National.

Cette année le défilé, ce sera  :

  • 4 212 hommes et femmes
  • 196 véhicules
  • 200 cavaliers de la garde républicaine
  • 66 avions et 36 hélicoptères
  • 1 200 mètres de défilé

” Travailler pour son pays, c’est très sympa ! “ dit avec enthousiasme Marie-Christine Dorner.

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>