Le grand retour du séchoir à linge Tancarville

séchoir à linge

La marque historique Tancarville créée en 1960 est de retour ! Ce célèbre séchoir à linge au nom de pont normand avait disparu depuis une dizaine d’années. Elle est désormais relancée par la PME  Herby, seul fabricant de séchoirs en France. La production reste 100% française et devient à 95% recyclable. Gros plan sur l’histoire de cette entreprise basée à la Loupe en Eure et Loire.
La France, tête de pont du Tancarville

En 1960, le Tancarville est une véritable innovation avec son look austère en fil de fer. Faisant partie intégrante du patrimoine national, il est devenu un nom générique, comme Frigidaire, K-way ou fermeture Eclair !

Inspiré par le pont de Seine-Maritime avec son design en forme de pont, il est relancé par l’entreprise française Herby. L’unique fabricant français du marché est implanté depuis 1972 à La Loupe en Eure-et-Loir et devient propriété du groupe allemand Leifheit en 2010.

Fabriqués en France,  plus d’un million de séchoirs sortent de l’usine chaque année.

Un séchoir relooké et recyclable

Jean-Benoît Cottereau, responsable Recherche et Développement, a réinventé le « Tancarville », réputé pour sa solidité. Il est franchement bien pensé et facilite le quotidien avec un support dédié aux chaussettes, un filet pour faire sécher du linge à plat, des petites panières à clipser sur les fils de séchage pour éviter de se baisser…

Le produit se veut désormais haut de gamme et est recyclable à 95%. Les embauches dans l’Eure-et-Loire vont bon train puisqu’en 5 ans l’entreprise passe de 65 à 90 salariés.

Dans l’usine, la fabrication est 100% française. Du pliage des tubes et des fils en acier, à la plastification des pièces en passant par l’assemblage, l’entreprise est fière de produire en France. Le responsable recherche et développement  dans un interview explique : “nous avons acquis une notoriété, une image, nos produits 100 % français sont conçus par de nombreux opérateurs ici à La Loupe”.

La marque s’étend dans le monde

Avec 40 % de parts de marché en France, l’entreprise s’exporte avec bonheur. “Notre point fort, c’est d’être toujours en train d’inventer de nouveaux séchoirs” souligne Jean-Benoît Cottereau. La marque ne dispose d’aucun catalogue, elle s’adapte aux consommateurs de chaque pays. La stratégie paye puisque les séchoirs remportent de nombreux appels d’offres à l’international.

Un nouveau souffle et bon vent au séchoir Tancarville fabriqué en France : une franchement bonne alternative environnementale au sèche-linge qui est l’appareil ménager le plus consommateur d’énergie.

Des séchoirs franchement bien français et franchement bien pensés !

Crédit photo : Herby

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>