Les patrons français, champions de…

Les patrons français s'exportent bin

…l’exportation !

Les exemples actuels de patrons français tenant une position de choix au sommet de la pyramide de groupes étrangers ne manquent pas :

  • Didier Leroy, numéro 2 de Toyota et premier occidental à être nommé Vice-Président exécutif dans le groupe japonais
  • Yann Caillère, Président de Parques Reunidos, deuxième groupe européen des parcs de loisirs
  • Christophe Weber, Directeur Général de Takeda, premier laboratoire pharmaceutique japonais
  • Véronique Laury, DG de Kingfisher, le britannique leader européen du matériel de bricolage
  • Charles-Edouard Bouée, PDG du cabinet de conseil en stratégie allemand Roland Berger

Et ce n’est qu’un début, la liste étant encore longue…

Les cadres supérieurs et dirigeants tricolores sont très recherchés à l’étranger. Deux raisons principales à cela : la qualité de formation, qu’ils allient avec un véritable sens pratique acquis en France comme à l’international, au sein de groupes multinationaux.

Pour en savoir plus, lire l’article de Capital.