Les surprises paysagères de Jean-Paul Ganem

Il dit réaliser des œuvres ” là où l’artiste n’a pas été prévu “…

Dès lors, Jean-Paul Ganem ne pouvait plus guère se satisfaire des toiles blanches attendant fébrilement la venue de leur peintre. Il délaissera vite son chevalet pour s’aventurer, à travers champs, dans une poursuite après le temps, la nature, et ses couleurs fluctuantes.

À la suite de réalisations impressionnantes sur les terres agricoles, son terrain d’expérimentation s’enrichit, et l’artiste-paysagiste transformera, entre autres, une friche d’Aubervilliers en une œuvre architecturale inédite : le jardin des fissures. Pour cet accomplissement, il est aidé par des graffeurs, des associations locales et des écoliers.

Ses projets revêtent ainsi des dimensions artistiques, environnementales et sociales. Jean-Paul Ganem aime imaginer, créer, réaliser, expérimenter, mais aussi partager et transmettre. Il œuvre pleinement à l’enracinement de la végétalité et de la solidarité dans notre société.

Une société du présent, de l’avenir, mais aussi du passé, comme en témoigne « Le grain de l’histoire », son intervention paysagère au Parc du Château de Rambouillet. L’occasion de redécouvrir, au travers d’une métaphore filée végétalisée, l’histoire de notre Révolution française, dans un contraste fort et fondateur entre magnificence et violence.

On espère, en France, bien d’autre lieux “où l’artiste n’a pas été prévu”!