Un nouveau Ricard sinon rien !

Boisson anisée

Avec son mélange d’anis étoilé, de réglisse et de plantes aromatiques de Provence, le groupe Pernod Ricard ne s’endort pas sur ses lauriers et lance une nouvelle formule pour son apéro à la française. Comme depuis 1932, il suffira d’une dose pour cinq volumes d’eau. Avec une action en hausse de plus de 40%, Pernod Ricard n’est pas prêt de boire la tasse….

Tout commence en 1932

Paul Ricard, alors étudiant aux Beaux-Arts, expérimente dans un laboratoire de fortune de nombreuses formules afin d’obtenir une recette originale. Il fait macérer fenouil, anis, et plantes de Provence, il distille, filtre…à la recherche de la saveur parfaite capable de restituer la pureté de l’anis. 

C’est en 1932, que la recette originale du pastis Ricard est née ! Paul Ricard lui donne son nom : « Ricard, le Pastis de Marseille ». Pastis qui signifie “mélange ou “pâté” en occitan Provençal.

La recette du p’tit jaune

Sa couleur jaune provient d’un colorant, il a des composants communs avec l’absinthe comme l’anis vert et le fenouil. Son aspect laiteux est du à la présence de l’anéthole, une huile extraite de l’anis qui se concentre au contact de l’eau sous forme de gouttelettes.

Avec 1 dose de Ricard et 5 volumes d’eau, le “p’tit jaune”, le “pastis”, le “pastaga” ou encore le premier “long drink” à la française, est un apéritif alliant anis, réglisse et plantes aromatiques…La recette originale reste cependant franchement bien gardée.

La famille Ricard s’agrandit!

A la 11ème place des marques mondiales de spiritueux, Ricard vend 48,6 millions de litres par an dans le monde. En trois ans, depuis l’arrivée d’Alexandre Ricard aux manettes, l’action Pernod Ricard est en hausse de près de 45 %. Depuis peu, le fonds Elliott a jeté son dévolu sur le groupe de spiritueux en détenant 2,5 % du groupe familial français. Au vu de sa réputation, il risque de faire passer au shaker l’entreprise pour en tirer profit.

Et comme le dit Marcel Pagnol, “Quand on ouvre la bouche, c’est pour boire un pastis ou pour dire une vérité”.

Crédit photo : Ricard

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>