Une carte cadeau pour acheter français

carte dediée au made in FRance

La période de la chasse aux cadeaux de Noël approche. La carte française, lancée en novembre, mise sur une carte cadeau destinée à acheter des produits fabriqués localement. Chaque enseigne proposée s’engage à ce que plus de 70% de leurs produits soient “made in France” au sens du code des douanes.

Le lancement officiel a eu lieu chez Bapbap, brasserie artisanale qui brasse sur place à Paris et un peu avant le début du salon Mif Expo, le salon du “made in France” à Paris, évènement incontournable des acteurs du “fabriqué en France”.

Une carte qui valorise les entreprises engagées

Charles Huet, grand militant du “made in France”, a pensé cette carte cadeau comme une alternative positive aux cartes traditionnelles qui profitent essentiellement aux grandes enseignes internationales. “Acheter français est un acte militant”, nous dit-il ” nous sommes tous des consomm’acteurs, nous votons avec notre carte bleue”.

Car oui, acheter auprès d’enseignes qui fabriquent en France, c’est maintenir des emplois et des usines en France, c’est valoriser les savoir-faire, c’est préférer les circuits courts donc diminuer l’empreinte carbone, c’est miser sur la qualité…Et c’est bien souvent donner un coup de pouce à de jeunes marques engagées et innovantes !

Parmi les marques proposées, 80 à ce jour, nombreuses sont celles dont on vous a déjà parlé dans nos colonnes : 1083, le Slip français, Splice, Pillivuyt, Dao, R-pur, Laulhère, Mako créations…. et bien d’autres ! On y trouve des marques dans le domaine de la gastronomie, de la cosmétique, du sport, de la mode, de la déco…

Une carte pour le grand public et les comités d’entreprise

“la carte française s’utilise comme une carte bancaire, utilisable en ligne comme dans des boutiques “ nous dit Charles. Gérée par Natixis, elle se charge et se recharge en ligne de 25 à 150 euros. Sans puce, elle s’utilise sans code et fonctionne grâce à une piste magnétique sur les terminaux classiques.

Le marché de la carte cadeau représente 1 milliard  et demi de valeur faciale en France. Charles et son co-fondateur Jean-Baptiste comptent bien pénétrer ce marché et se faire une place de choix auprès des comités d’entreprise afin qu’ils proposent ces cartes ” bleu blanc rouge”  comme cadeaux aux salariés pour les fêtes de fin d’année.

Cette carte s’adresse aussi au grand public et les 2 co-fondateurs jouent cartes sur table : ils espèrent bien capter une part du marché des cadeaux de Noël et cette période sera une première étape franchement importante pour valider le concept.

Pour se la procurer ? Elle est en vente sur leur site et sur la plateforme de financement participatif Tudigo.

Allez, et si on jouait la carte du “fabriqué en France” ?

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>> ou suivez-nous sur les réseaux sociaux