La dentelle de Calais Caudry : un délicat savoir-faire

dentelle savoirfaire madeinfrance

L’histoire de la dentelle française commence en Angleterre au XIXème siècle. Ce précieux savoir-faire, concentré dans les Hauts de France, souffre de la contrefaçon asiatique …mais la dentelle française fait de la résistance. Les maisons de Couture reconnaissent la qualité et la beauté des dentelles de Calais Caudry et ont à cœur de faire appel aux dentelliers et à leurs machines datant XIX ème siècle. Labels et numéros d’identification permettent de préserver l’authenticité de ce savoir-faire unique.

Un peu d’histoire…

C’est en 1809, dans les environs de Nottingham, que fut inventé le 1er métier à dentelle permettant de réaliser mécaniquement les pièces de dentelle originellement réalisées à la main. Les douanes de l’époque ne permettant pas le commerce avec l’Angleterre, c’est tout à fait illégalement et en pièces détachées qu’arrivèrent dans le Nord ces fameuses machines. C’est ce qui explique leur concentration dans le Nord Pas de Calais : à Calais et à Caudry vers 1815.

En 1837, le système Jacquard et ses cartes perforées apporte une amélioration importante puisque l’on peut désormais imiter parfaitement la dentelle faite au fuseau à la main. Cette technique couplée à l’apparition des moteurs à vapeur marque le début d’une industrie prospère.

La dentelle aujourd’hui 

Les machines qui produisent les dentelles sont les mêmes qu’à la fin du XIXe siècle. Encore une demi douzaine d’entreprises dentellières fournissent la haute couture et les grandes marques de lingerie et corseterie. Cette activité souffre depuis quelques années de la concurrence asiatique et des coûts élevés de production en France. En terme d’emplois, cela représente 600 salariés à Calais contre 3000 il y a une quinzaine d’années.

La dentelle de Calais Caudry, une marque protégée

C’est en 1958 que la marque “dentelle de Calais” est créée pour éviter la confusion avec la dentelle tricotée de moins bonne qualité qui vient d’apparaître.

En 2015, le label dentelle de Calais-Caudry de la fédération française des Dentelles et Broderies permet d’apporter une précision géographique tout en renforçant sa valeur patrimoniale.

Seuls 12 dentelliers peuvent prétendre à utiliser cette appellation. Il s’agit de  Riechers Marescot, Darquer, Noyon et Cosetex à Calais et Sophie Hallette, Solstiss, Jean Bracq, dentelles Méry, dentelles MC, dentelles André Laude et Beauvillain Davoine à Caudry.

Pour éviter les contrefaçons, un numéro d’identification permet de vérifier l’authenticité de la dentelle et vérifier son origine sur le site officiel. 

Un savoir faire et une qualité uniques :

La dentelle de Calais est la plus fine et la plus recherchée car sa transparence et sa souplesse imitent parfaitement la dentelle faite à la main. L’innovation et la création sont permanentes en terme de dessins, matières et effets.

Les créateurs Jean-Paul Gaultier et Christian Lacroix ont remis au goût du jour la dentelle dans leurs défilés : ce matériau noble incarne franchement à la perfection le chic et la distinction à la française.

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>

 

close

Gardez le sourire et recevez chez vous les nouveaux articles Franchement Bien!