Le chat, un thérapeute au poil !

La ronron-thérapie, vous connaissez ?

Vous pensez que ce n’est pas sérieux ?

Le nom fait sourire et c’est pourtant véridique, le chat possède de véritables pouvoirs thérapeutiques : il nous apaise, nous déstresse, soigne nos insomnies et chasse nos idées noires !

Comment, quand, pourquoi le chat ronronne-t-il ?

Le chat ronronne bouche fermée. Le passage de l’air par la glotte entraîne alors des turbulences et des vibrations qui se transmettent à un petit os situé sous la base de la langue (l’os hyoïde).

Le ronronnement apparaît chez les chatons juste après la naissance, quand ils commencent à téter, et leur mère leur répond aussi en ronronnant : c’est leur premier mode de communication.

Si les chats « vibrent » de bonheur en s’endormant, ils le font aussi quand ils souffrent ou lorsqu’ils sont dans des situations de stress intenses.

Le contrôle des émotions passe par l’hypothalamus qui décide si une sensation est agréable ou désagréable. Lorsqu’un chat a mal, l’hypothalamus déclenche la libération d’endorphines qui vont apaiser la douleur. Les endorphines sont un genre d’opium naturel et ce sont elles qui activent aussi le centre du ronronnement dans l’hypothalamus.

Les bienfaits du ronronnement :

Le chat est un thérapeute malgré lui ! Pour Jean-Yves Gauchet, vétérinaire,” “le ronronnement du félin apaise et agit comme un médicament sans effet secondaire”.

Un puissant anti-stress, lorsque nous luttons contre des situations délicates, le ronronnement du chat émet des vibrations sonores apaisantes et bienfaisantes.

Il nous rend plus positif, lorsque nous caressons un félin, nos terminaisons nerveuses situées au ras de la peau reçoivent des fréquences basses, entre 20 et 50 hertz. Cela a pour effet de déclencher chez nous des pensées positives et un maximum de bien-être.

Il nous aide à lutter contre les insomnies, d’une logique implacable puisque sa présence nous détend et calme nos battements de cœur et notre respiration.

Il nous aide à réduire la fatigue liée au décalage horaire, emportez-le donc dans votre valise !

Il augmente nos défenses immunitaires, plusieurs études ont démontré que les enfants qui avaient des animaux de compagnie étaient moins sujets aux allergies et maladies d’origine virales.

Il compense un manque affectif, Il n’est d’ailleurs pas rare que l’on en retrouve dans les maisons de retraite ou même dans certains hôpitaux.

Il nous permet de cicatriser plus vite, les vibrations accélèrent la croissance, fait baisser la tension artérielle et pourrait même lutter contre certaines infections. “Les vibrations émises par le ronronnement ont d’ailleurs été reproduites par des kinésithérapeutes pour accélérer la cicatrisation osseuse”.

Alors, n’attendez plus pour craquer, et « chat » c’est franchement bien !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>