Roland-Garros : une épopée française de près de 130 ans

Roland Garros

Rendez-vous incontournable du tennis mondial, le tournoi de Roland-Garros fait partie du patrimoine sportif français. C’est une épopée longue de près de 130 ans.

Tout commence en 1891 avec la création des “Championnats de France sur terre battue”.

En 1925, le tournoi s’ouvre aux étrangers et devient “Les internationaux de France”. Les années vingt sont l’âge d’or du tennis français avec, chez les femme Suzanne Lenglen et chez les hommes, les quatre fameux “Mousquetaires”, Henri Cochet, Jean Borotra, René Lacoste et Jacques Brugnon.

C’est grâce aux Mousquetaires que le stade de Roland-Garros voit le jour en 1927. Il est décidé de lui donner le nom d’un aviateur français tombé au combat pendant la première guerre  mondiale. On construit cinq courts sur une surface de 3,5 hectares.

En 1979, on passe à 10 courts sur 4 hectares. Plusieurs extensions dans les années 80 et les années 90 permettent d’atteindre la surface actuelle de 8,5 hectares avec 17 courts.

Le nouveau projet prévoit un nouveau court couvert d’une verrière qui viendrait s’installer à la place de serres techniques à côtés des serres historiques de Jean-Camille Formigé.

L’année 1983 reste une date historique dans l’histoire du tennis français avec la victoire de Yannick Noah à Roland-Garros. Une victoire qui attend toujours un successeur. Dans l’immédiat, le champion espagnol Raphaël Nadal rêve d’un dixième trophée français.