Un médicament innovant pour le traitement du cancer

Une découverte française hébergée à l'Université Joseph Fourrier à Grenoble

Cette molécule active ET-D5 est issue des travaux de recherche menés par les créateurs d’Ecrins Therapeutics, alors chercheurs biologistes à l’INSERM, et l’Université Joseph Fourier (Grenoble), en collaboration avec des chimistes de l’Institut Curie à Paris. Ce candidat-médicament représente une nouvelle avancée pour le traitement du cancer car il possède une double activité : antiproliférative (ET-D5 bloque la multiplication des cellules cancéreuses), et anti vasculaire (il détruit les vaisseaux alimentant les tumeurs, sans toucher le système sanguin dans les organes sains). De cette façon, ET-D5 prive les tumeurs d’oxygène et de nutriments et entraine la mort des cellules cancéreuses. Grâce à cette cible thérapeutique originale, ET-D5 n’a pas de concurrent direct.

Il est possible de participer à la levée du fonds sur le site : www.wiseed.com/fr/startups/ecrins-therapeutics.