3D Tex, une usine de pulls en 3D et zéro déchet à saint Malo

Usine textile 3D à saint Malo

Cette usine innovante implantée à Saint Malo est dotée d’équipements technologiques de dernière génération. Elle a pour ambition de fabriquer des pulls en 3D, sans coutures. Cette technologie comporte beaucoup d’avantages, elle est économe en matière première, adaptée aux petites séries, permet un réassort rapide et le tout pour un coût maîtrisé . Avec une capacité qui pourra aller jusqu’à 300.000 pièces par an, l’objectif est de proposer une fabrication locale, made in France et zéro déchet aux acteurs et marques textiles qui veulent produire localement.

Ce projet ambitieux est porté par 3 fondateurs, Gwendal, Marc et Basile, qui ont de solides expériences dans le textile. Leur ambition est de proposer une fabrication made in France de pulls en 3D aux petites et grandes enseignes de prêt-à-porter. Le pull en 3 D a la particularité d’être sans couture, de nécessiter moins de main d’œuvre et d’être zéro déchet puisque toute la matière première est utilisée sans chute de tissu ou fil. D’autre part, cette technologie moderne a l’avantage d’atteindre des coûts de fabrication bien plus abordables que la manière traditionnelle qui comporte de nombreuses étapes manuelles.

Une usine textile au centre de saint Malo

L’usine est en plein centre de Saint Malo !

Les 3 associés ont l’envie de redynamiser le tissu économique local et plus particulièrement d’être des acteurs innovants de la fabrication textile française, pour le marché national.

La fabrication textile en technologie 3D est innovante et intéressante pour redynamiser l’activité du secteur à plusieurs titres : Une fabrication rapide, adaptée aux petites séries et a un prix plus abordables pour les acteurs du made in France.

“Joli symbole! Le local était une ancienne usine textile dont l’activité a cessé dans les années 2000, depuis d’autres activités se sont succédé, comme du tri postal… et on lui redonne sa vocation, c’est à nouveau une usine textile” nous explique avec fierté Gwendal Michel, co-fondateur.

Cette usine va permettre de créer rapidement une vingtaine d’emplois à saint Malo, l’équipe travaille avec Pôle emploi pour recruter les profils adaptés.

La capacité de production va aller crescendo. De 80.000 pièces par an la 1ère année elle atteindra 300.000 pièces d’ici 4 ans.

Cette technologie sans couture n’est pas adaptée pour la maille pleine des pulls marins traditionnels Bretons qui continueront d’être réalisés de la manière traditionnelle avec remaillage à la main.

“Ces machines sont particulièrement adaptées pour créer des pulls avec des formes particulières et fantaisies comme des manches ballons ou parachutes” nous dit Gwendal Michel . Ces machines permettent de créer des pulls avec tous type de fils, lin, laine ou fil recyclé…

Du textile en 3D pour réduire l’impact

Ce projet innovant est accompagné par l’Ademe, la CCi et la région Bretagne

La grande particularité de la fabrication 3D est qu’elle permet de concevoir en volume et non à plat grâce à un logiciel de modélisation 3D . Cette technologie permet de fabriquer en même temps les manches, le corps, l’avant et l’arrière, le tout sans coutures, dans un temps moyen de 35 minutes par pull.

Une production rapide et à la demande. Les délais se réduisent, avec la promesse de livrer en moins d’un mois , alors que la concurrence mondiale ne sait pas livrer en dessous de deux mois . Ceci permet une production à la demande avec des réassorts rapides et ainsi d’optimiser les stocks.

Econome aussi en utilisation de matière première. Alors que la fabrication traditionnelle génère 20 à 30% de perte de fils, cette tricoteuse promet des chutes de fil de 2 à 3% uniquement. De plus, elle ne génère aucun déchet matière.

3D-Tex, qui se positionne comme sous-traitant industriel pour les marques et les distributeurs textiles du made in France, a déjà été contacté par une  vingtaine de marques.

Ce qu’ils font de Franchement Bien…

Les fondateurs ont le souhait aussi de s’approvisionner le plus local possible pour maitriser l’empreinte carbone.

Les  vêtements 3D-TEX seront expédiés dans des emballages réutilisables développés par la jeune entreprise normande Hipli.

L’électricité utilisée pour l’usine est verte, 100 % française et entièrement issue d’énergies renouvelables

3D tex sera présent au salon Made in France Première Vision les 8 et 9 septembre aux Carreaux du Temple à Paris.

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>

close

Gardez le sourire et recevez chez vous les nouveaux articles Franchement Bien!