A la découverte du Marais Poitevin

Entre terre et mer, le Marais poitevin est une destination unique et hors du temps pour vos vacances cet été. Labellisé Parc naturel régional et Grand Site de France, il s’étend sur environ 100 000 hectares et c’est la deuxième zone humide de France après la Camargue. Classé Natura 2000, le Marais poitevin possède une biodiversité exceptionnelle, avec une faune et une flore abondante. A découvrir franchement !

Aménagé par l’homme dès le XI siècle, le Marais poitevin est composé de trois grands ensembles liés à son fonctionnement hydraulique : le marais maritime, le marais desséché et le marais mouillé. Des milliers de kilomètres de canaux et fossés ont été creusés et des millions d’arbres plantés afin de fixer les berges. Un réseau hydraulique aménagé au fil du temps permettant d’atténuer les effets de variations saisonnières, des inondations hivernales et assèchements estivaux.

Entre terre et mer

Le Marais Poitevin s’étend sur trois départements, la Vendée, les Deux-Sèvres et la Charente-Maritime. Sa biodiversité et ses paysages sont reconnus au niveau national et européen. C’est un monument naturel vivant. Entre labyrinthes de canaux, sa faune et sa flore, il méritait bien d’être protégé et reconnu par le label Grand Site de France Marais poitevin en 2010. Une destination agréable pour vos prochaines vacances en France.

Muni de votre carte, ce sont des centaines de kilomètres en randonnée, de pistes cyclables et de canaux d’eau qui vous attendent. Traversé dans sa longueur par la Sèvre niortaise, faites une halte dans le marais mouillé avec son paysage boisé, ses voies d’eau et une faune végétale colorée avec ses frênes, peupliers, saules, aulnes…de véritables cathédrales de verdure sur une eau omniprésente. Quoi de mieux que de se mettre au vert et profiter de la fraîcheur du marais ?

En 2010, les marais mouillés dits « de la Venise verte » ont obtenu le label Grand Site de France décerné par le ministère de la Transition écologique et solidaire visant à promouvoir la bonne conservation et la mise en valeur des sites naturels classés.

Des balades 2.0

Voilà une idée franchement originale pour découvrir la région de façon ludique. L’application de géocaching Terra Aventura propose des circuits avec des énigmes à résoudre. Après une inscription rapide sur son téléphone et une connexion au GPS, on embarque sur un parcours de la Venise Verte de 6 km. On se promène et on valide des points de passage en répondant à des énigmes, des boîtes « caches », sont dissimulées dans la nature et contiennent des trésors et des petits personnages, les Poï’z à collectionner.

L’application Baludik est elle aussi originale. Il suffit de scanner le QR Code de la balade et elle devient un vrai jeu de piste le long des canaux et des bords de Sèvre. Une véritable chasse aux trésors à travers des petits coins secrets hors des sentiers battus !

La faune et la flore du Marais poitevin

Le Parc naturel régional du Marais poitevin c’est 197 221 hectares répartis sur 89 communes. Classé Natura 2000, le Grand Site de France reconnaît la richesse de sa biodiversité, avec une faune et une flore exceptionnelle (250 espèces d’oiseaux, des mammifères, des libellules, des amphibiens et des reptiles, des papillons et plus de 700 espèces de plantes).

Côté faune, on peut voir des oiseaux aquatiques comme les oies, les canards et les cygnes. On voit des colverts peu farouches qui plongent la tête dans l’eau et basculent vers l’avant. En l’air on croise la sarcelle bariolée, un petit oiseau au bec tricolore, le martin-pêcheur, ce petit oiseau coloré qui creuse son nid dans les berges et plonge jusqu’à 1 mètre de profondeur pour se nourrir.

Côté flore, on trouve l’herbe des anges appelée l’Angélique, une plante cultivée au Moyen Age bien connue pour ses vertus sédatives et digestives. Les établissements Thonnard la cultivent depuis des années pour en faire des tiges confites et une liqueur pure, qui compose les cocktails les plus fous, ou “on the rocks”, sur des glaçons, en crème pour les sorbets, les glaces, les pâtisseries, en confiture, en coulis ou en fruit confit.

Sur les berges, on y trouve La Salicaire, une plante à grappes de fleurs rose-violet ou encore La Grande Consoude (Oreille d’âne), une plante velue avec des fleurs blanches ou mauves et aux feuilles dressées. On aperçoit La Grande Cardère ou la fontaine aux oiseaux, une sorte de grand chardon ou les oiseaux viennent à la rosée se désaltérer.

Le Marais poitevin à vélo

Depuis Niort, pédalez le long des petits canaux ombragés du Parc naturel régional en direction de La Rochelle. La Vélo Francette propose un itinéraire de 136 km. Balisé c’est une nouvelle expérience pour savourer, au fil de l’eau et des rivières, les charmes des jolis villes et villages, des petits ports avec ses gondoles locales.

Ce tronçon de boucles cyclables vertes et bleues, ombragées et plates, est ponctué de petites escales made in France comme des brasseries artisanales, distilleries renommées,  ateliers,  manufactures, biscuiterie, produits fermiers, sirops de notre jeunesse…

A Niort, on visite la Maison Laurige, haut lieu de la chamoiserie depuis le Moyen-Age et on découvre la tradition artisanale et la maroquinerie de luxe reconnue Entreprise du Patrimoine vivant.

En passant à Sansais-La-Garette, on entre dans un village-rue, ou plusieurs embarcadères proposent des promenades en barques ou canoés.

A Marans, une halte est obligatoire pour les amateurs d’œufs à la coque-mouillettes ! L’œuf de poule de Marans est rond et plus gros que les classiques et de couleur acajou foncé ou chocolat. On se doit d’aller au moulin de Beauregard pour découvrir la fabrication de la farine de blé bio. On se promène sur le port et ses quais pour découvrir l’église Notre-Dame avec son clocher en verre et métal.

Un peu plus loin en suivant l’itinéraire, on arrive sur la baie de l’Aiguillon-sur-Mer entre eau douce et salée et c’est le paradis des oiseaux migrateurs. Les paysages sont à couper le souffle : on traverse les vasières, paysages d’immensité avec ses prés salés appelés les mizottes, les rives de la Sèvre niortaise et les dunes.

Plus rapide, il y a « La tournée d’Alphonse à vélo » ! Cette balade sur une piste cyclable de 11 km, passe à travers les marais et canaux entre Coulon et La Garette. On y suit Alphonse, un maraîchin, lors de sa tournée, dans les années 30. Que transportait-il ? On vous laisse le découvrir…

Il ne vous reste plus qu’à faire vos valises, vous allez franchement vous Marais !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>> ou suivez-nous sur les réseaux sociaux.