Cordons, lacets… ils tissent un savoir-faire Made in France

Société Choletaise de fabrication

Depuis 1969, la Société Choletaise de Fabrication, basée dans le Maine et Loire, confectionne des cordons, lacets, sangles, galons, drisses,… Labellisée entreprise du patrimoine vivant, elle maîtrise l’ensemble des métiers traditionnels du tressage, tissage et tricotage. Articles de mode, comme produits techniques sont destinés à des secteurs aussi variés que la chaussure, la confection, maroquinerie, linge de maison, bijouterie et bien plus encore.

Un savoir-faire historique

C’est en 1969 que la Société Choletaise de Fabrication voit le jour avec la création d’un atelier de tressage et la fabrication de lacets. Au fil des années, elle développe ses savoir-faire de tisseur et tricoteur, crée la SCF et fabrique des accessoires textiles comme les galons, rubans, dentelles, cordons, bordures,…

En 2010, la société est reprise par Olivier Verrièle qui, après avoir passé 16 ans dans la banque, saute le pas et se lance dans l’industrie. Quelques années plus tard, il rachète une entreprise de tressage et les dentelles Dessalces, couvrant ainsi tous les métiers traditionnels du tissage, tressage, tricotage.

Depuis 2013, les 50 employés tressent sur plus de 1.000 métiers en bois automatiques datant de 1830 et qui étaient à l’arrêt depuis 40 ans. Il a fallu redécouvrir leur mode d’emploi et tout leur potentiel.

1 atelier et 2 000 machines

Dans les ateliers du Maine-et-Loire, à Andrezé, des bobines de fil de toutes les couleurs dansent sur les métiers à tisser. Des centaines de canettes assemblent les fils pour créer tous types d’accessoires.

Le tressage, le tissage et le tricotage restent les 3 métiers de base avec les 6 techniques de fabrication : le tressage sur métiers en bois, le tressage jacquard, le tissage étroit, le cirage, le glaçage et le ferrage.

Ces métiers travaillent le fil lentement et réalisent des produits extraordinaires et beaucoup plus fins que sur les métiers rapides.

En 2015, la SCF acquiert environ 70 métiers à tresser de la société Dentelles Dessalces datant de 1900. Des métiers avec un tressage jacquard aux fuseaux mécaniques pour une dentelle étroite et un tressage 100% sur mesure.

Ils décident, en 2016, de remettre en état deux métiers à tresser “Milanais” en bois datant de 1800, leur donnant une nouvelle vie.

Une entreprise innovante

Engagée, la société propose des produits éco-responsables, elle innove pour répondre aux demandes de demain et travaille en collaboration avec Techtera (pôle de compétitivité des textiles techniques et fonctionnels), le R3ilab, l’IFTH (centre technique du textile), le CTC (Centre Technique du Cuir), des écoles (ITEC et ENSAID) et plusieurs industriels.

Tous les fils sont en matières nobles, des fibres naturelles comme la viscose, la soie, le lin, la laine…aux fibres synthétiques comme le polyester, la polyamide…en passant par des matières éco-responsables comme le coton bio, le bambou…

5 000 références sont réalisables et 200 références sont disponibles. Le stock de fil avec 2 000 couleurs permet ainsi de respecter des délais très courts pour fabriquer ou élaborer des échantillons.

Dans la petite entreprise, rien ne remplace l’expérience et le savoir-faire humains. Elle compte 50 salariés, 600 clients et confectionne des accessoires pour le linge de maison, le prêt-à-porter, des chaussures, des sacs, et accompagne de grandes maisons de luxe. L’entreprise produit également dans les secteurs plus techniques avec des créations de cordes, de sangles de sécurité en France, en Europe et se développe fortement à l’international.

Alliant techniques traditionnelles et innovations de pointe, elle est reconnue et labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2012.

L’entreprise sera présente au salon Made in France Première Vision les 3 et 4 Avril prochains au Carreau du Temple à Paris.

Crédit photo : SCF

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>

 

.