Les jardins d’Eyrignac, Champs Elysées de Dordogne

Les Jardins du Manoir d’Eyrignac sont parmi les plus beaux jardins à la française de France. Situés dans la région de Sarlat, dans le Périgord noir, ces jardins créés par Gilles Sermadiras sont une magnifique représentation de l’art topiaire. Les allées de charmes, d’ifs et de buis rendent un hommage à la tradition des jardins français.

Touche à tout de talent, Gilles Sermadiras, se lance dans les années 1960 dans la décoration, crée le magazine « Maisons et jardins », sera le pionnier des salons de jardin, en créant d’abord pour lui, puis pour Joséphine Baker, voisine dordognote, ou encore Christian Dior. Il se pique de réhabiliter les jardins d’Eyrignac, propriété de sa famille depuis plus de 20 générations. Il fait venir des bulldozers qui arrachent la quasi-totalité des plantations laissées à l’abandon. Il trace lui-même les plans et y fait implanter les trois essences typiques des jardins à la française : l’if, le charme et le buis.

Le jardin, qui s’étend autour du manoir familial, couvre environ huit hectares. La pièce maîtresse est sans conteste l’allée des charmes, créée en 1966 par Gilles Sermadiras. Il s’agit d’une allée de 100 mètres, composée d’une double enfilade de colonnes d’ifs, enlacés de guirlandes de charmes taillées en forme de contrefort en spirale. Patrick Sermadiras, qui assure ressentir encore des frissons à chaque fois qu’il la traverse, aime la présenter comme « Les Champs-Elysées du Périgord ». Son père voulait créer un jardin qui n’aurait pas besoin d’entretien. “C’est là où on voit bien qu’il n’y connaissait rien. » dit son fils qui depuis a pris le relais et ouvert les jardins au public.

Les jardins d’Eyrignac sont verts toute l’année, magnifiques et différents en toute saison. La roseraie, créée à la lisière du grand jardin, ajoute poésie et légèreté. Les roses blanches se détachent sur un camaïeu de vert, le tout associé aux jeux d’eau des 5 bassins. Quatre nouveaux univers poétiques et colorés complètent cet ensemble ornemental et champêtre : le Jardin Potager, le Jardin Fleuriste, le Jardin des Sources et les Prés fleuris.

Eyrignac possède une collection unique de plus de 300 formes de sculptures végétales. Tout est mis en oeuvre pour privilégier l’excellence dans un jardin : le travail manuel à l’ancienne, la précision de la taille à la cisaille à main, le travail d’orfèvre de finition sur les gazons, la découpe au cordeau de toutes les bordures et tous ces détails qui font de la nature disciplinée d’Eyrignac une sculpture sans cesse modelée.

Vaut franchement le voyage !