Petillaud fait pétiller les boutons de la haute-couture

bouton céramique
Depuis 2001, Yann Petillaut crée des boutons et des accessoires de mode pour la haute couture. Spécialiste de la porcelaine et de la faïence, son entreprise Ypac met ses compétences de boutonnier au service des plus grands couturiers comme Yves Saint-Laurent, Chanel, Dior, Louis Vuitton, Sonia Rykiel, Lacroix, Balmain, Ungaro, Féraud, Lanvin, Loulou de la Falaise…

Un luxe franchement royal

C’est au XVIIIe siècle que la porcelaine “dure”, une matière luxueuse voit le jour avec la découverte du Kaolin dans le Limousin. A la manufacture de Sèvres, les premières pièces décoratives ornementales comme la « Porcelaine Royale » sont réalisées et cuites au four.

Cet engouement pour la porcelaine s’amplifie et Limoges tout comme Vierzon développent industriellement la production française. Les teintes nouvelles sont réalisées, des formes traditionnelles voient le jour et les émaux du Limousin déjà présents au XVIe siècle retrouvent alors une seconde jeunesse.

Un raffinement à la française

La Porcelaine s’immisce peu à peu partout et le bouton de porcelaine nacré, ou peint à la main sous émail est très recherché. Petit ou imposant, il est le raffinement sur une tenue, il est riche de créativité pour en faire de magnifiques miniatures, des scènes de vie, incrusté d’ivoire ou rehaussé de plumes enfermées sous le verre…Le bouton de porcelaine compte même des histoires d’amour et séduit !

Un unique héritier

Depuis plus de trente ans, Yann Petillault, Céramiste et parurier français pour la haute-couture, est l’unique héritier de cette tradition du bouton de porcelaine français.

Grâce à une parfaite connaissance technique des émaux, il crée Ypac qui produit une variété infinie de boutons et cabochons estampés à la main.

Dans l’atelier, la porcelaine et la faïence sont transformées en pâtes coulées ou estampées dans des moules spécialement créés aux design et aux besoins des stylistes. De multiples cuissons garantissent une vitrification de chaque pièce rendant totalement imperméable l’objet fini.
L’entreprise contribue à une avancée esthétique franchement reconnue dans le métier et détient le label EPV depuis 2011.
Crédit photo : Ypac

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>