Quand un boucher français recommande de manger moins de viande

Sacré meilleur boucher de Paris en 2003, co-réalisateur du film Steak (r)évolution (2014), Yves-Marie le Bourdonnec est un professionnel de la viande engagé.

Cet engagement le conduit à co-créer, en 2014, un programme de formation visant à instruire et qualifier les acteurs de la filière viande.

Savoir-faire, qualité mais aussi durabilité car le steak idéal est éco-responsable.

Pour démocratiser ce steak délicieux, à la fois tendre et goûteux, le Bourdonnec invite chacun de nous à « réguler sa consommation de viande en fonction de ce que la planète peut produire ».

À cette fin, nous disposons tous d’un outil de mesure intégré : notre poing fermé ! Celui-ci représente en effet le volume de notre estomac, soit la quantité de nourriture qu’il est raisonnable d’ingérer.

Vers un steak français qui prenne en compte les problématiques écologique, économique et sociale du XXIe siècle ?

Pour tant de carnivores et citoyens, ce serait franchement bien !