Reconfinement : un appel pour soutenir nos commerces de proximité

Suite aux annonces gouvernementales du 28 octobre, le couperet tombe et la France repasse en mode confiné. Tous les commerces jugés non essentiels ferment leurs portes et s’organisent tant bien que mal aujourd’hui pour continuer leurs activités à l’approche de Noël. Commandes en ligne, livraisons à domicile, bons d’achat…des initiatives à soutenir pour être franchement solidaires durant cette période difficile qui permettront de sauver nos commerces de proximité.

Un “sos” pour les petits commerces en détresse

La mondialisation, internet et les réseaux sociaux ont accentué la tendance à l’uniformisation de nos vies et de nos villes…les petits commerces sont uniques et ils misent sur la qualité, le savoir-faire et l’humain. Ils font la richesse de notre patrimoine.

Il est essentiel de soutenir les commerces indépendants près de chez nous car aujourd’hui ils mettent tout en oeuvre pour nous. Certains permettent des commandes en ligne sur site web, par téléphone ou à travers les réseaux sociaux ,tandis que d’autres favorisent les horaires de livraison, le click & collect…on peut également compter sur les initiatives locales, les sites des mairies, les CCI qui se plient en quatre pour aider les commerçants.

Les initiatives et les sites sont nombreux comme les sites : sauve ton commerce ou petits commerces.fr qui soutiennent et relancent l’économie locale à travers des bons plans. On y découvre des commerces de proximité et on devient un consom’acteur, mobilisé et engagé !

Dans un article dans Ouest France, une gérante d’une boutique de lingerie dans les Côtes-d’Armor, remercie un hôtel de sa région qui lui offre la possibilité d’exposer certains de ses articles dans la vitrine de l’hôtel afin que les clients achètent un souvenir.

Des bons d’achat intelligents et solidaires

Derrière le site soutien-commercants-artisans, une équipe se mobilise et aide les petits commerces à surmonter la crise sanitaire qui touche la France. Le principe est très simple, on commande en ligne dans la boutique de son choix, on génère des bons d’achat qui deviennent utilisables dès la fin du confinement. L’argent est immédiatement reversé aux vendeurs pour qu’ils puissent payer leurs factures et diminuer la chute de leurs chiffres d’affaires. Les commerçants s’inscrivent eux, gratuitement, sur le site et dispose d’une page dédiée sur la plateforme et proposer des bons d’achat de 20, 50 ou 100 euros.

Des entreprises engagées

La Poste, Mondial Relay ou encore Relais Colis se préparent à affronter une vague importante de commandes pendant le confinement. Dans une récente interview la Poste annonce déjà un pic de livraison “historique” elle confie avoir déjà livré 1,6 million de colis par jour…un chiffre qui va augmenter rapidement, puisque le groupe s’attend à atteindre les 4 millions début décembre.

Côté culture, plusieurs sites de regroupements de librairies au niveau national ou régional sont à disposition.  Là aussi, c’est simple, on passe sa commande en ligne sur librairiesindependantes, initiales ou librairies-nouvelleaquitaine…puis, on collecte ses livres aux plages horaires prévues.

Coté détente, “trouver la bonne pièce” des puzzles Michele Wilson, fabriqués en bois de peuplier. De 12 à 1 500 pièces, ce savoir-faire français est unique et reconnu par le label Entreprise du Patrimoine Vivant.

Côté produits de fabrication française, l’appartement français, propose, en plus de leur boutique en ligne, de garder le contact grâce à un shopping en visio dans leur boutique, sur rv du lundi au vendredi.

Des jouets sous les sapins à Noël grâce à l’Association des Créateurs Fabricants de Jouets Français qui défend et valorise la création et la fabrication française du jouet. Depuis 2014, 60 adhérents en ont rejoint cet élan positif car : “Jouer c’est bien. Jouer Francais, c’est mieux !”

Côté bio et petits producteurs, Biovor est un des acteurs engagés au service des paysans. Le site propose des livraisons de paniers fruits et légumes bio de qualité, des produits à moins de 150 kilomètres, vendus à prix justes pour le consommateur et le producteur.

La Ruche qui dit oui, devient La Ruche qui dit Oui à la maison, elle propose la livraison de produits locaux à domicile.

Et pour finir, car les fleurs sont indispensables dans nos intérieurs confinés, de belles initiatives germent pour aider les horticulteurs locaux comme Monsieur Marguerite ou Les Fleurs d’Ici qui proposent et livrent des bouquets de fleurs solidaires.

Nous sommes confinés, mais restons franchement motivés et engagés autour des petits commerçants et des savoir-faire français!

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>