Top départ pour l’exosquelette français Atalante de Wandercraft

C’est en plein coeur de Paris que la start-up Wandercraft démarre la commercialisation en France et en Europe de son exosquelette destiné aux personnes à mobilité réduite. L’exosquelette Atlante a été accueilli à Ploemeur près de Lorient dans le Centre de Kerpape pour le plus grand bonheur des patients. Un franchement joli pari réussi.

En route vers une marche autonome

Depuis 2012, dans son usine en plein cœur de Paris, Wandercraft avance dans les algorithmes de marche dynamique, l’Intelligence Artificielle et les technologies relatives à la robotique de marche. Elle est pionnière des exosquelettes de marche réaliste et autonome.

Avec un équipement articulé et motorisé fixé sur le corps, l’incroyable, exosquelette prénommé Atalante facilite les mouvements avec la force de ses moteurs électriques, aide à marcher et permet de contrôler l’équilibre grâce à des algorithmes de robotique dynamique innovants.

Avec son calculateur intégré, Atalante gére 12 000 ordres et 30 000 opérations par seconde. Avec douze moteurs électriques, il permet d’avoir les 12 degrés de liberté nécessaires à une marche humaine réaliste. Avec lui, les personnes en fauteuil roulant peuvent se mettre debout et marcher.

Matthieu Masselin, Président et cofondateur de la société, déclare dans une interview: “Nous travaillons à la pointe de la robotique et de la médecine pour apporter aux professionnels de santé des outils profondément innovants. La voie d’une amélioration de la mobilité des personnes à mobilité réduite est maintenant ouverte.”

Wandercraft et sa wonder team

Dans l’équipe composée de 60  experts en santé, on y trouve des collaborateurs dans la biomécanique, les algorithmes, l’intelligence artificielle…Tous veulent révolutionner la vie des personnes à mobilité réduite et tous veulent que ce robot devienne un véritable assistant des professionnels de santé dans les centres de rééducation.

Grâce à eux, une trentaine de patients ont utilisé Atalante en essais cliniques. Ils sont des pilotes d’essais et des membres importants de l’équipe pour améliorer les performances et la sécurité des exosquelettes.

Une belle innovation vers un bel avenir

En septembre, à Ploemeur près de Lorient, le Centre de Kerpape a adopté le premier Atalante pour ses patients. Il peut s’adapter aux besoins de chaque patient grâce à une personnalisation des algorithmes.

Les professionnels du centre peuvent enregistrer avant les séances de rééducation, plusieurs paramètres, comme les mesures du corps et la pathologie. Les données sont expédiées informatiquement puis traitées pour générer un algorithme spécifique qui calcule et adapte les exercices en fonction des besoins du patient.

Wandercraft peut se féliciter d’avoir gagné le prix du robot de l’année 2018. Atalante fait désormais parti de la famille de la Handitech, l’association qui a pour vocation de fédérer, coordonner et promouvoir l’ensemble des acteurs qui innovent ou soutiennent l’innovation au service du handicap. 

Une franchement belle innovation au service du handicap

Crédit photo : Wandercraft

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>