Un coach sportif dans le soutien-gorge

heratraining_franchementbien

Sportifs du dimanche, passionnés ou professionnels, nous avons tous besoin d’équipements adaptés pour pratiquer une activité physique dans de bonnes conditions. Les équipementiers sportifs se multiplient et le marché offre aujourd’hui une large gamme de produits, des plus simples aux plus complexes. Mais dans une société que l’on souhaite toujours plus connectée, Millesia, une jeune entreprise lyonnaise, se démarque de la concurrence, offrant une large gamme de lingerie intelligente.

Parmi eux, l’Hera training, une brassière 2.0, a spécialement été conçue pour les femmes modernes et reste, à ce jour, l’un des produits les plus innovants sur le marché de la lingerie.

Le principe repose sur deux électrodes savamment dissimulées dans le tissu et reliées à un boîtier électronique amovible. Connecté à la brassière, il va recueillir, en temps réel, des données sur les calories dépensées par la sportive, son poids, sa fréquence cardiaque, son souffle ou le rythme de sa foulée ainsi que des données dites contextuelles telles que la localisation, l’altitude ou la vitesse du vent. Cette batterie d’informations est ensuite transmise sur un smartphone via une application afin que la sportive vérifie ses progrès ainsi que son évolution physique.

Selon les spécialistes, le fait que les capteurs soient placés si proches de la cage thoracique offre une précision accrue dans les mesures, bien plus que lorsqu’ils sont situés au niveau du poignet comme dans les bracelets connectés.

L’Hera training est un vrai coach à portée de main adapté à tous les profils, de la débutante pratiquant le sport à petite dose, à la sportive confirmée souhaitant atteindre des objectifs précis. Commercialisé dans les magasins spécialisés et en ligne, l’Hera training reste toutefois un produit haut de gamme : comptez 100 euros pour la brassière et autant pour le boîtier.

Un investissement, certes, mais Franchement Bien rentabilisé si on le compare au tarif horaire d’un véritable coach sportif.

close

Gardez le sourire et recevez chez vous les nouveaux articles Franchement Bien!


Article précédentHo hisse Marseille !
Article suivantLes plantes se cultivent en musique
Arnaud S.
J'ai 32 ans. Et cela fait maintenant plusieurs années que je peste contre nos gouvernants, de gauche comme de droite. Il est si désespérément visible que leur ambition personnelle outrepasse, pour la plupart et sans limite, la recherche de l'intérêt général qui devrait pourtant représenter leur graal. Comment pousser des réformes aussi nécessaires qu'impopulaires lorsque votre premier objectif est la réélection ? Comment imposer des évolutions courageuses lorsque vous devez en large partie votre ascension à une intelligentsia qui n'a pas intérêt à ce que les choses changent ? Comment comprendre la réalité économique du terrain et des 3,2 millions de PME que compte notre pays lorsque vous restez impuni à voter depuis trente ans des budgets en déficit ? Comment être compétitif lorsque les dépenses publiques représentent plus de 50% du PIB du pays ? Lorsque 2,3 actifs sur 10 sont des fonctionnaires à l'emploi protégé, à la productivité non encouragée ? Alors, plusieurs fois ces dernières années, je me suis dit : "au lieu de te plaindre, vas-y, sois positif, engage-toi et fais mieux qu'eux !" Mais je crains trop les compromissions à accepter, inévitables pour grimper rapidement les échelons. Je crains trop la maîtresse égoïste et totale qu'est la politique pour imposer cela à ma famille. Et pourtant, dans sa vocation même de service de la collectivité, quel beau métier cela doit être... FranchementBien est donc ma manière de m'engager. Bien en sécurité derrière un ordinateur, certes. Mais avec la volonté d'être utile. De présenter face à toutes les mauvaises nouvelles que nous voyons, entendons et lisons chaque jour sur la France, des analyses et anecdotes qui montrent que notre pays a des atouts pour avancer malgré tout dans la tempête.