Angers, Nantes et Metz : villes les plus vertes en 2020

Ville verte

Parcs, jardins publics, biodiversité, pistes cyclables…en matière d’écologie, certaines villes sortent du lot. Tous les trois ans, l’Observatoire des villes vertes établit son palmarès des communes les plus engagées en faveur de l’environnement. Découvrez le classement 2020 qui nous donne franchement envie de penser promenades bucoliques.

Les français aiment les parcs, les jardins et les espaces verts. D’ailleurs, 60% estiment que la création des espaces verts devraient être la priorité numéro 1 des collectivités.

L’observatoire des villes vertes a passé au crible la politique de végétalisation des 50 plus grandes villes, et nous a donné son verdict !

Angers, Nantes et Metz sont à la tête du classement des Villes les plus vertes et sont suivies de près par Amiens et Lyon.

Pour déterminer ce classement, l’Unep a étudié l’importance du patrimoine vert ouvert au public, les efforts financiers pour le développement du végétal, la gestion des déchets verts, la préservation de la diversité et la promotion de ses espaces pour animer la vie locale et les touristes.

N°1 Angers, le poumon vert

Angers a une véritable histoire horticole, elle consacre 3,5 % de son budget communal au développement de son patrimoine végétal. C’est 4 fois plus que que la moyenne nationale ! Elle limite les arrosages automatiques et l’utilisation de pesticides. Des initiatives qui s’inscrivent dans un projet de « Smart city » à long terme, engagé sur 12 ans. Parmi ses derniers projets, la réalisation d’une coulée verte de 15 ha au cœur de la cité, un sentier piétonnier et cyclable au tissu végétal, et un nouvel objectif signé : la plantation de 100 000 arbres en 5 ans.

N°2 Nantes, l’écocitoyenne

Nantes fait figure d’exemple à suivre en la matière puisqu’en plus de ses magnifiques parcs et promenades, son ambition est d’être “une ville dans un jardin”.

Elle compte 100 parcs et jardins, 46 km de promenade, des transports publics innovants (bus et navette fluviale à hydrogène) et de nombreux projets d’éco-quartiers verdoyants comme l’éco-quartier de la Fleuriaye, qui en 2018, remporte le Grand Prix Ville durable.

Cette année avec une notre de 83,5/100, elle remplit toutes les cases : patrimoine, protection de la biodiversité. Plus de 41 millions d’euros par an sont investis à la végétalisation de la ville.

N°3 Metz, la biodiversité

Metz monte sur la 3e marche du podium et se distingue à travers ses manifestations culturelles : « L’Art dans les jardins », « Jard’in Metz », « Constellations de Metz ». C’est la première ville qui a proposé un budget participatif « éco-citoyen » dédié aux espaces verts. Avec la note de 78/100, elle demeure la capitale de l’écologie urbaine et la meilleure grande ville de France pour la biodiversité.

Franchement bravo à ces trois villes vertes et à toutes celles où il fait franchement bon vivre !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>> ou suivez-nous sur les réseaux sociaux.