La mirabelle, un fruit tellement français…

…et franchement bon pour la santé !

La mirabelle est le fruit du mirabellier , variété de prunier. C’est un fruit répandu spécialement en Lorraine et dans le nord de l’ Alsace, ainsi qu’en Haute Saône.

Avec environ 15 000 tonnes annuelles, la Lorraine fournit près de 90% de la production mondiale

Au fil des siècles, la Lorraine a sculpté le mirabellier à son image. Les arbres d’aujourd’hui ressemblent à ceux que le Roi René avait rapportés des croisades. Les mirabelliers se sont fondus lentement dans le paysage lorrain. Ils se sont adaptés à la singularité des sols et aux particularités du climat. Aujourd’hui, les mirabelliers font partie du patrimoine culturel et historique de la Lorraine.

Des nuits fraîches et des journées chaudes… mais pas trop !

Après le savoir-faire des producteurs, c’est le climat qui donne aux mirabelles plus ou moins de sucre, de tendreté, un calibre, une couleur particulière…
La température d’une journée d’été en Lorraine dépasse rarement les 25° de moyenne quotidienne. Et les nuits sont toujours très fraîches, pouvant même descendre jusqu’à -2° l’été.
Un bonheur pour la mirabelle qui a besoin de passer du chaud au froid pour atteindre sa couleur dorée, son taux de sucre optimal et arriver lentement à maturité.
Si le mirabellier a adopté la Lorraine, c’est aussi parce qu’il ne s’épanouit pleinement qu’en dessous d’une température de 25 °C.

Un sol argileux qui retient l’eau

Le sol lorrain est naturellement riche en argile (plus de 30%) et reçoit plus de 800 mm d’eau par an. L’argile est un composant de la terre qui retient l’eau. N’importe quel arbre pourrait être « asphyxié » par cette grande quantité d’eau… mais pas le mirabellier qui a de petites racines, étalées en surface, qui puisent l’air et la quantité d’eau nécessaire à son épanouissement.

Il y a 50 ans, de nombreux vergers de Lorraine, abandonnés, ne donnaient plus de fruits. La Mirabelle de Lorraine était menacée de disparition.
En 1990, 250 jeunes producteurs décident de s’unir pour faire revivre contre vents et marées le fruit plaisir de leur pays. 20 ans plus tard, le pari est en passe d’être gagné : le terroir Lorrain s’est enrichi de 2000 hectares de mirabelliers et de plusieurs signes de qualité (Label Rouge, Indication Géographique Protégé, Label de l’Environnement).

Pour mettre du soleil et du tonus dans votre organisme, mangez des mirabelles

Avec la mirabelle, bonne mine et joli teint assurés.
Si nous maîtrisons notre bronzage grâce à des crèmes protectrices, n’oublions pas qu’il faut aussi nourrir et protéger la peau « de l’intérieur ».
Les mirabelles peuvent nous y aider : elles sont une source importante de provitamine A, un pigment caroténoïde qui se transforme en vitamine A dans l’organisme et joue un rôle important pour l’intégrité de la peau.

Plus une mirabelle est couverte de taches de rousseur, plus elle est riche en vitamine A. Les mirabelles apportent toute la gamme des vitamines du groupe B précieuses pour le bon renouvellement des cellules cutanées. Elles aident à garder une peau saine et donnent un joli teint.

La mirabelle et le plaisir d’un ventre plat.
Riches en fibres (plus de 2 %), et bien tolérées par l’organisme car composées en grande partie de pectines, elles participent au bon fonctionnement intestinal.

La mirabelle : un concentré de minéraux et d’oligoéléments.
Avec plus de 500 mg aux 100 g de minéraux et d’oligo-éléments, les mirabelles nous en offrent un large éventail pour être en forme et éviter toute carence.

C’est franchement la pleine saison en ce moment, profitons-en !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>