Langouët : village Gaulois le plus écologique de France

Langouet : village écolo

Un petit village d’Ile et Vilaine de 600 habitants résiste et, tel un laboratoire à ciel ouvert,  expérimente différentes formes d’écologie sociale. Depuis 20 ans, la commune de Langouët vit son engagement pour le respect de la planète et de ses habitants. Logements passifs, cantine bio, voiture électrique partagée, autonomie alimentaire et permaculture…les innovations sont nombreuses.

C’est Daniel Cueff, maire du village depuis 1999, qui a impulsé la transformation de ce petit village situé à 20 km de Rennes.

Il souhaite montrer que les solutions écologiques sont faisables et le prouver grâce à son expérimentation.

D’abord les générations futures

Dès 2003, il lance une rénovation de l’école, tout en pierre et bois et muni d’un système de récupération des eaux de pluie. Ce sera aussi le 1er bâtiment public en Bretagne à être équipé de panneaux solaires. En 2004, la cantine passe en 100% bio.

Les 80 élèves de l’école pratiquent quotidiennement et naturellement le développement durable : ensemble ils font du compost et essaient de s’approcher du zéro déchet.

Un habitat écologique et social

Dès 2005, est construit un écolotissement HLM : des constructions en bois équipées de panneaux solaires et chauffées au poêle à granulés. Le maire affirme que les habitants se chauffent pour 160 euros/an.

Son objectif est d’aller encore plus loin et fournir des logements qui produisent plus d’énergies qu’elles n’en consomment, fabriqués avec des matériaux bio-sourcés et recyclables. Un joli potager en permaculture en guise de jardin assurera l’autonomie alimentaire des usagers.

La permaculture est aussi un objectif fort “pour que chacun, quels que soient ses moyens, puisse subvenir à ses besoins alimentaires avec des produits sains tout en apportant des bénéfices à l’environnement” , ajoute le Maire.

D’ailleurs, dans ce village où l’écologie est un état d’esprit, le succès n’a pas tardé à venir : il y a plus  de 300 demandes d’installations par an.

“Je souhaite que l’urgence climatique nous permette de trouver des solutions au mieux vivre ensemble ”

Franchement bien, non ?

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>