Malo, le bonheur laitier est dans le pot

Basée à Saint Malo, l’entreprise a été créée en 1948 par l’inventeur de la crème Mont-Blanc. Les yaourts Malo, avec leurs célèbres pots en carton paraffiné qui arborent fièrement les remparts de la cité corsaire, conservent la recette traditionnelle et l’égouttage en sac de toile. Depuis 2008, les yaourts Malo font partie du groupe finistérien Sill qui a permis de moderniser les lignes de production, tout en conservant authenticité et savoir-faire.

Franchement, le saviez-vous ? C’est une contrainte administrative qui est à l’origine de la naissance de cette laiterie d’Ille-et-Vilaine !

La centrale laitière malouine créée grâce à une contrainte administrative

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’Etat, pour des raisons sanitaires, interdit, dans les villes de plus de 30 000 habitants, un approvisionnement en lait cru et impose la distribution de lait pasteurisé.

Raymond Gizard, à la tête d’une petite usine de produits laitiers dans la Manche, flaire le bon coup et s’installe à Saint-Malo pour répondre à la nouvelle exigence réglementaire. L’inventeur de la crème dessert Mont-Blanc, fonde ainsi, en 1948, la Centrale laitière malouine.

La petite affaire de Raymond Gizard démarre avec trois camionnettes et un triporteur qui livre à domicile, beurre et lait aux Malouins. Très vite, la Laitière malouine va monter en cadence et produire chaque jour près de 20 000 bouteilles.

En 1952, les premiers yaourts nature en pot de verre, « Les Goélands » sont produits ainsi que les yaourts emprésurés chocolat et caramel. C’est également l’époque des premiers petits suisses en boîtes carton, « Les Mouettes ». Dix ans plus tard, en 1962, place aux fameux yaourts Malo aux fruits, en pot carton paraffiné.

En 2008, Raymond Gizard prend sa retraite et cède l’affaire au groupe breton Sill qui détient les belles marques telles que Le Gall, Le Petit Basque, Plein Fruit, La Potagère…. Les Falc’hun et les Léon, les deux familles finistériennes gardent l’esprit de la maison et la volonté d’un ancrage territorial fort ainsi que d’investir et de créer de l’emploi localement.

Depuis le rachat par la Sill, Malo a investi 25 millions d’euros dans la modernisation de l’usine, avec des robots fabriqués sur mesure.

Un pot iconique et un savoir-faire traditionnel

Dans la laiterie, la recette de fromage frais n’a pas changé depuis soixante-dix ans. Les lignes de fabrication sont modernisées, mais pas question de toucher aux procédés traditionnels ! Le sacro-saint égouttage en sacs de toile a été conservé.

La laiterie achète son lait conventionnel à des producteurs situés dans un rayon de 60 kilomètres. Côté fabrication, on remplit d’abord un à un des sacs en toile de lait caillé, on les secoue légèrement pour tasser, puis on les laisse égoutter avant de les vider. Seul changement : ces manipulations ne sont plus effectuées à la main, mais par un robot explique Xavier Macé, directeur du site : «on s’est déjà posé la question d’abandonner l’égouttage en sacs. Mais on s’est très vite sorti cette idée de la tête. Cette façon de faire, c’est la force de nos produits, notre différence.»

Le pot carton originel, de forme tronconique, ne doit franchement rien au hasard. Il permet d’éviter la remontée de sérum et garantit la fermenté et l’onctuosité des yaourts. Ce pot carton est d’ailleurs l’emblème de la marque et le produit phare de l’entreprise.

Les célèbres remparts de la cité corsaire tout comme le logo “Produit en Bretagne” décorent toutes les étiquettes. A Saint-Malo, dans les boutiques de souvenirs, on trouve même des tee-shirts floqués du petit pot en carton !

Leurs engagements Franchement Bien ? Une volonté de réduire l’empreinte carbone du groupe avec la mise en service d’une chaudière biomasse, la diminution des emballages et suremballages, le choix de fournisseurs locaux et le maintien des emplois dans la région Bretagne.

Des yaourts traditionnels franchement bon et reconnaissables par leurs pots en carton paraffiné !

Crédit photo : Malo

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>

close

Gardez le sourire et recevez chez vous les nouveaux articles Franchement Bien!