Minuit sur Terre transforme les déchets végétaux en chaussures

Transformer les déchets de pomme en baskets

Porter des chaussures fabriquées à base de déchets de pomme, de raisin ou de céréales ? L’idée semble farfelue et pourtant c’est le pari réussi de cette jeune start-up bordelaise. En 2020, elle a transformé 1 tonne de déchets de pommes en articles de mode !

Marie Viard-Klein a monté sa marque de mode éthique en 2017 alors qu’elle était étudiante. Il y a 4 ans, la fondatrice lançait ses premiers modèles de chaussures véganes. En mars dernier, elle était précurseure en France dans le lancement de chaussures et sacs à base de résidus de raisin. Il y a quelques mois, elle poussait l’innovation avec toute une gamme recyclant des déchets de pommes.

1 tonne de déchets de pommes recyclés en 2020

Pour concevoir ses articles de mode, Minuit sur Terre a recyclé pas moins d’1 tonne de déchets de pommes, 1 300 kg de résidus de céréales, plus de 26 000 bouteilles plastiques repêchées dans la mer Méditerranée… Et la liste est encore longue ! Chaque détail (semelles, lacets, mèches, doublures…) a été repensé par les équipes pour utiliser des matériaux recyclés.

Pour bien comprendre comment on passe d’un grain de raisin à une basket, passons en coulisses :

Tout commence à Milan, où des résidus secs issus du marc de raisin sont récupérés, broyés, puis mélangés avec des huiles végétales pour former une pâte. Cette pâte est ensuite solidifiée en rouleaux de matière, qui pourront prendre une texture lisse ou grainée et la couleur désirée. Puis départ pour le Portugal, dans un atelier réputé pour son expertise unique dans la fabrication de chaussures, de lacets et de semelles. A cette étape de fabrication, des résidus de céréales font leur entrée pour composer la doublure et les semelles intérieures des baskets. Des bouteilles plastiques sont aussi transformées en lacets.

Une combinaison complexe, engagée et aboutie pour des modèles bluffants dans leur rendu et leur design.

A noter, Minuit sur Terre met un point d’honneur à limiter son empreinte écologique. Elle travaille uniquement avec des entreprises européennes de proximité au savoir-faire très avancé dans l’utilisation de matières innovantes.

Un engagement écologique, mais aussi éthique.

Pour encourager une consommation responsable, Minuit sur Terre a lancé en 2019, sa plateforme de seconde main, qui vend à prix réduits, des prototypes ou d’anciennes paires de chaussures de la marque en bon état. Une initiative qui lui a permis de revaloriser 700 paires de chaussures, mais également de faire un don de plusieurs milliers d’euros (1 000 euros toutes les 100 paires vendues) à des associations de protection animale, une autre cause chère à la fondatrice.

Comme aime à le rappeler Marie Viard-Klein, le nom de la marque est un clin d’œil à Cendrillon. Convaincue qu’une paire de chaussures peut changer des vies, c’est par conviction profonde qu’elle a décidé de concevoir des articles de mode sans cuir animal. Toutes les matières utilisées sont ainsi certifiées “Peta approved Vegan”.

Minuit sur Terre est ce qu’on appelle une marque franchement engagée jusqu’au bout des pieds ! Avec ses matières respectueuses de l’Homme, des animaux et de l’environnement, et ses multiples initiatives pour proposer des alternatives concrètes à un “consommer autrement”, la marque n’en finit plus de surprendre.

crédit photo : Minuit sur terre

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il y a de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>