Une calculatrice française adoubée par l’éducation nationale

Cocorico. Voici enfin une marque française de calculatrice, homologuée par l’éducation nationale, qui peut prendre place dans les sacs à dos des lycéens. Innovante, simple et légère, elle semble avoir tout d’une grande.

Une calculatrice primée

C’est en 2017 que Romain Goyet fonde la startup Numworks et crée la calculatrice graphique, évolutive, et engagée. Pour lancer son activité, le fondateur n’hésite pas à investir personnellement et à mener campagne en levant 2 millions d’euros. Il a la soutien du fonds de Xavier Niel : Kima Venture et l’aide du fondateur de Netatmo qui participe activement au développement en donnant accès à ses usines pour la fabrication.

Le travail porte ses fruits puisque le projet gagne le Concours d’innovation numérique organisé par Bpifrance.

La French Touch qui allie élégance et intelligence

L’innovation vient du fait qu’elle est pensée comme une console de jeu, plus besoin de notice, son fonctionnement est intuitif. Voilà qui pourrait faire aimer les maths aux plus récalcitrants.

Calculatrice grande intelligence mais poids plume, elle ne pèse que 167 grammes pour une épaisseur de 10 mn. Avec une autonomie de 20 heures en fonctionnement et son écran de 262 144 couleurs, elle semble avoir franchement tout d’une grande !

L’innovation au service de l’efficacité et de la complexité

Fractions, racines, trigonométriecalculs, suites, statiques…le nombre de touches est limité et l’utilisation simplifiée.

Elle est innovante avec son language Python (langage le plus utilisé au monde, lié au développement de l’intelligence artificielle (IA) et de l’apprentissage par la machine).

Petit bémol ! La conception et les composants de Numworks sont Français, ils proviennent de l’usine franco Italienne STMicroelectronics à Grenoble, mais le reste semble venir du pays du soleil levant…

Une vision collaborative

Comme les besoins évoluent sans cesse, toutes les connaissances, les plans, schémas, la liste des composants de la machine sont disponibles en ligne. Chaque utilisateur peut ajouter ses propres fonctionnalités et peut proposer des améliorations pour les futures mises à jour.

Romain Goyet explique : « Nous croyons en l’enseignement et au partage de connaissance, la transparence est un engagement. NumWorks est la première calculatrice engagée. Notre objectif est d’offrir une nouvelle vision de l’apprentissage des mathématiques avec un outil à l’image de la science : en perpétuelle évolution, ouvert et participatif. La communauté apprend d’autant mieux qu’elle participe, et nous souhaitons proposer une alternative durable et pédagogue pour simplifier l’apprentissage des maths, mais aussi de la mécanique de l’électronique et de l’informatique, notamment pour une génération qui ne pourra pas s’en passer ».

Si vous avez des talents de bricoleur, les plans de fabrication sont publics. Avec quelques composants électroniques, vous pouvez fabriquer votre propre calculatrice 3D.

Cerise sur le gâteau, elle propose un émulateur en ligne, une application téléchargeable et est homologuée par l’Education Nationale. Elle dispose du mode examens officiels et son petit prix (80 euros) reste accessible à toutes les bourses.

Ne serait-elle pas un brin calculatrice ? On se laisse franchement faire car cette calculatrice frenchy a tout pour devenir une grande !

Et pour ne manquer aucune actualité et article, sur ce qu’il se passe de Franchement Bien en France, c’est franchement simple, inscrivez votre adresse mail ici>>

credit photo : Numworks